Paris Match Belgique

Anniversaire : 3 choses que vous ne saviez probablement pas sur Keira Knightley

L'actrice britannique fête ses 35 ans ce 26 mars.

Happy birthday ! | © Aurore Marechal/ABACAPRESS.COM

People et royauté

L’actrice britannique fête ses 35 ans ce 26 mars.

 

Écorchée

Si elle s’est rapidement fait un nom à Hollywood, son prénom n’était pas celui prévu au programme. Son paternel, l’acteur de télévision anglais Will Knightley, vouait une grande admiration pour la patineuse russe Kira Ivanova et souhait prénommer sa fille Kiera, une version un poil plus british. Mais sa maman, l’autrice dramatique écossaise Sharman McDonald, l’écorcha et inversa les 2e et 3e lettres à la maternité. Et ça lui a finalement (plus que) réussi.

Lire aussi > Pourquoi Keira Knightley ne se dénudera plus au cinéma

Passion ballon rond

L’un de ses premiers rôles à succès, elle le doit à la comédie footballistique Joue-la comme Beckham, sortie en 2002 soit un an avant le film archiculte Love Actually. Et si elle y incarne une fan absolue de David Beckham, le coeur de Keira Knightley ne bat pas pour Manchester United, mais pour le club de West Ham. « Je regarde les matchs avec les mains devant mes yeux parce que j’ai peur que ça ne dure pas. Mais peut-être bien que cela va durer !  », déclarait la fervente supportrice des Hammers lors de leur folle épopée en 2014.

Keira Knightley et son compagnon James Righton en mai 2019. Aurore Marechal/ABACAPRESS.COM

Femme(s) forte(s)

Colette, l’Elizabeth Bennet de Jane Austen… l’actrice de 35 ans est une femme forte et indépendante aussi bien à la scène qu’à la ville. Féministe et body positive, celle qui avoue volontiers avoir un « f¨ck it button«  n’hésite jamais à taper du poing (il n’est aussi frêle qu’on veut bien nous le faire croire) sur la table. Coups de gueule contre les photos retouchées – « le corps des femmes devient un terrain de guerre » – et les inégalités salariales – « c’est encore le même combat et c’est tellement déprimant » –, spot contre les violences conjugales, la jeune maman n’a pas sa langue dans sa poche. Et c’est très bien comme ça.

CIM Internet