Paris Match Belgique

Guérie du coronavirus, Pink fustige « l’échec » du gouvernement américain

pink coronavirus

La chanteuse l'été dernier. | © BELGA.

People et royauté

La chanteuse américaine, testée positive il y a environ deux semaines, a également annoncé faire des dons pour aider les soignants face à la pandémie.

 

Pink, qui a révélé vendredi sur Instagram avoir attrapé le coronavirus, et en être désormais guérie, supplie ses fans de rester chez eux. La chanteuse américaine a raconté qu’elle et son fils de 3 ans, Jameson, ont commencé à montrer des symptômes il y a deux semaines.

Lire aussi > Agressée par ses fans, Pink n’affichera plus ses enfants sur les réseaux

« Notre médecin traitant avait des tests à sa disposition, et le résultat était positif », a-t-elle révélé sous une photo d’elle et son enfant. « Notre famille était déjà confinée à la maison, et nous avons continué à le faire pendant les deux dernières semaines, suivant les instructions de notre médecin. Il y a quelques jours à peine, nous avons été testés de nouveau, et heureusement, nous sommes maintenant négatifs ».

 

View this post on Instagram

 

Two weeks ago my three-year old son, Jameson, and I are were showing symptoms of COVID-19. Fortunately, our primary care physician had access to tests and I tested positive. My family was already sheltering at home and we continued to do so for the last two weeks following the instruction of our doctor. Just a few days ago we were re-tested and are now thankfully negative. It is an absolute travesty and failure of our government to not make testing more widely accessible. This illness is serious and real. People need to know that the illness affects the young and old, healthy and unhealthy, rich and poor, and we must make testing free and more widely accessible to protect our children, our families, our friends and our communities. In an effort to support the healthcare professionals who are battling on the frontlines every day, I am donating $500,000 to the Temple University Hospital Emergency Fund in Philadelphia in honor of my mother, Judy Moore, who worked there for 18 years in the Cardiomyopathy and Heart Transplant Center. Additionally, I am donating $500,000 to the City of Los Angeles Mayor’s Emergency COVID-19 Crisis Fund. THANK YOU to all of our healthcare professionals and everyone in the world who are working so hard to protect our loved ones. You are our heroes! These next two weeks are crucial: please stay home. Please. Stay. Home.❤️

A post shared by P!NK (@pink) on

« Nous devons rendre ces tests gratuits »

Consciente que le fait d’avoir pu être testée est un privilège, la star de 40 ans a épinglé le gouvernement américain, estimant que le manque d’accessibilité à ces tests était « une farce et un échec absolu ».

« Cette maladie est grave et réelle. Les gens doivent savoir que la maladie touche les personnes jeunes et les personnes âgées, qu’elles soient saines ou fragiles, les riches comme les pauvres. Nous devons rendre ces tests gratuits et plus accessibles pour protéger nos enfants, nos familles, nos amis et nos collectivités », a-t-elle poursuivi.

Lire aussi > Sa famille malade du coronavirus, sa mère hospitalisée : Les mots bouleversants de Mika

Bien décidée à lutter contre cette crise sanitaire, Pink a également annoncé faire un don d’un million de dollars pour aider les soignants. Dans cette somme, 500 000 dollars sont destinés au Temple University Hospital Emergency  Fund à Philadelphie, un fonds pour l’hôpital où sa mère a travaillé durant 18 ans. 500 000 autres dollars iront au fonds d’urgence lancé par le maire de Los Angeles afin de lutter contre la pandémie.

CIM Internet