Paris Match Belgique

3 choses que vous ne saviez probablement pas sur… Russell Crowe

L'acteur néo-zélandais fête ses 56 ans ce 7 avril. 

Russell Crowe le 24 juin 2019. | © Angela Weiss / AFP

People et royauté

L’acteur néo-zélandais fête ses 56 ans ce 7 avril. 

 

Musique dans la peau

Comme Michael Fassbender ou encore Johnny Depp, le Néo-Zélandais ne rêvait que d’une chose : écumer les salles de concert, six cordes en bandoulière. Le nom de sa première chanson ? « I Want To Be Like Marlon Brando », sortie dans les années 80. Le cinéma n’était finalement pas si loin.

Lire aussi > 3 choses que vous ne saviez probablement pas sur Michael Fassbender

Malgré son succès tonitruant à Hollywood, l’acteur de L.A. Confidential n’a pas mis une croix sur le rock et la country puisqu’il a composé une poignée d’EPs et d’albums au fil des années.  « La musique, c’est ma poésie ; j’ai besoin d’exprimer en chantant, ou à la guitare, ce qui est en moi, mon histoire et celle des autres. On a dit que c’était de l’ego, mais non : cela vient d’un espace plus pur au fond de moi. C’est mon voyage personnel », a-t-il déclaré dans L’Express en 2010.

Il a décliné quelques rôles mythiques

Croyez-le ou non, Russell Crowe aurait pu être le Aragorn de Peter Jackson, son compatriote. Estimant qu’une trilogie était trop contraignante, il a préféré tourner dans Un homme d’exception, tout de même Oscar du meilleur film en 2002. Chiffre astronomique : sa présence dans Le Seigneur des Anneaux aurait pu lui rapporter 10% de la somme amassée au box-office, soit 100 millions de dollars selon l’intéressé. Il était également à deux doigts de chiper le rôle de Wolverine à son voisin australien Hugh Jackman. Sans aucun regret.

Crowe et Jackman en 2014. DPA

Collectionneur compulsif

Gladiator, Master and Commander, 3h10 pour Yuma… l’acteur de 56 ans est un habitué des films en costume où il a bien souvent crevé l’écran grâce à son charisme. De péplums en western, il avait amassé une impressionnante collection d’accessoires, de l’armure de Maximus en passant par le violon du capitaine Jack Aubrey. Une collection composée de 200 raretés qu’il a finalement vendue aux enchères en avril 2018 suite à son divorce.

Sévèrement éméché, il a également acheté une tête de dinosaure à Leonardo DiCaprio entre deux shots de vodka il y a de cela une dizaine d’années. Montant de la transaction ? 35 000 dollars. Et un souvenir de beuverie qui, lui, n’a pas de prix.

CIM Internet