Paris Match Belgique

Pourquoi Meghan et Harry font face à une « très mauvaise passe » financière

"Heir Pod", un podcast dédié à la royauté, a fait le point sur leur nouvelle situation.

Le couple le 5 mars 2020. | © DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP

People et royauté

« Heir Pod », un podcast dédié à la royauté, a fait le point sur leur nouvelle situation.

Ils étaient prévenus. Fraîchement débarqués du Canada, Meghan et Harry ont eu le droit à un accueil bien sec de la part de Donald Trump. Le président des États-Unis a été clair : hors de question pour le contribuable américain de mettre la main à la poche pour financer la sécurité des Sussex. Et le couple, toujours à la recherche du logement de leurs rêves à Malibu, va le ressentir de plein fouet. C’est ce qu’a expliqué le journaliste royauté Omid Scobie à l’occasion du podcast « Heir Pod ».

Une sécurité à 4,5 millions d’euros

« Ils ont passé ces dernières années sans gagner leur vie. En tant que membre d’une famille royale, on s’occupe de vos dépenses, mais vous ne touchez pas de salaire. Cela va être une très mauvaise passe pour eux, notamment durant les prochains mois », a assuré celui qui noircit régulièrement les colonnes de Vanity Fair et Harper’s Bazaar.

Lire aussi > Meghan et Harry : On connaît le nom de leur nouvelle fondation (et c’est un clin d’œil à leur fils)

Le Daily Mail estime pour sa part que la ribambelle d’agents et de gardes du corps  – dont d’anciens membres du Special Air Service (SAS) – qui accompagnent constamment Meghan et Harry leur coûte une véritable fortune. 4 millions de livres, soit 4,5 millions d’euros, pour être exact. Et alors que le coronavirus bat son plein, ce couple soucieux de devenir « indépendant financièrement » avec le Megxit n’a donc nullement l’occasion de remplir les caisses et financer son train de vie. Pour ronger leur frein, les Sussex ont dévoilé le nom de leur nouveau projet en début de semaine : Archewell.

CIM Internet