Paris Match Belgique

Coronavirus : Le prince Harry minimise la crise sanitaire et se fait tailler en pièces par un médecin britannique

harry sussex coronavirus polémique

Il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de trop parler. | © PETER NICHOLLS / POOL / AFP)

People et royauté

S’exprimant dans un podcast, le prince Harry a loué dimanche l’attitude des Britanniques face à la crise du covid-19 mais aussi assuré que la situation est « meilleure que ce que nous sommes amenés à croire dans certains médias ». Un élément de language qui n’était pas au goût d’un médecin anglais.

 

Le prince Harry, désormais beaucoup plus libre de s’exprimer, a répondu dimanche aux questions de Michael Coates, qui anime un podcast consacré aux questions militaires, baptisé Declassified.

Lire aussi > Harry et Meghan boycottent des tabloïds britanniques

C’est en tant que vétéran que l’ancien duc de Sussex, aujourd’hui installé en Californie avec son épouse Meghan Markle, a évoqué son passé militaire, mais aussi la crise du covid-19.

« Les choses vont mieux que ce que l’on est amené à croire »

« Je suis honoré d’être un vétéran, et de faire partie de cette communauté, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il était « incroyablement fier de voir ce que ces personnes un peu partout dans le pays et dans le monde entier font au quotidien. Ce qui se passe, spécialement en Grande-Bretagne, montre le meilleur de l’esprit humain. »

Mais l’ancien duc de Sussex ne s’est pas arrêté là et a donné son avis sur le rôle des médias pendant la crise sanitaire. Le fils du prince Charles a ainsi assuré que la situation actuelle est « meilleure que ce qu’on est amenés à croire dans certains médias ». Une petite phrase qui a révolté le médecin britannique et expert en cancer Karol Sikora, comme le rapporte le Daily Mail.

« Je pense que ces remarques sont scandaleuses, a-t-il déclaré. Les médias ont défendu le NHS (National Health Service, ndlr) et sont devenus des alliés essentiels des médecins, des infirmières et des travailleurs clefs. Ils devraient être applaudis, pas vilipendés. »

Le professionnel de santé n’a ensuite pas hésité à remettre en cause les compétences du prince Harry, ainsi que ses récents agissements. « Quelles sont ses qualifications pour faire de tels commentaires – en dehors d’avoir déserté son pays quand il avait besoin de lui ? », a-t-il ajouté.

Lire aussi > Meghan et Harry, presque incognito et camouflés pour sortir leurs chiens

Déjà en froid avec une partie de la presse outre-Manche, Meghan et Harry n’arrangent décidément pas leur cas.

CIM Internet