Paris Match Belgique

Humilié par une célèbre présentatrice, Franck Ribéry riposte violemment

Franck Ribéry

Franck Ribéry a fait parvenir à l'animatrice un courrier de son avocat la menaçant d'une plainte pour "injure publique" | © Belga Images

People et royauté

Karine Le Marchand s’est attiré les foudres des internautes suite à une blague mal placée.

 

L’événement date d’il y a une dizaine de jours environ. L’animatrice française Karine Le Marchand publiait alors un montage du footballeur Franck Ribéry en story Instagram à l’occasion d’une blague sur le confinement. Un trait d’humour que n’a pas beaucoup apprécié le célèbre joueur de foot. Ce dernier a fait parvenir à l’animatrice un courrier de son avocat la menaçant d’une plainte pour « injure publique ».

Lire aussi > Pendant que Cristiano Ronaldo reste en confinement, sa femme Georgina vit sa meilleure vie

Le 16 avril, la présentatrice de « L’amour est dans le pré » avait publié en story une photo de Ribéry accompagné de la phrase « pour le sauvement de la nation du pays, restons confits ». Une référence aux problèmes de diction et de vocabulaire du joueur.

Le footballeur de la Fiorentina a décidé de réagir vivement. Selon RMC Sport, parmi les écrits de la lettre de l’avocat figurerait : « Prêter de tels propos à M. Franck Ribéry est inadmissible en ce qu’ils tendent à le rabaisser et à inciter les utilisateurs du réseau social à se montrer méprisant à son endroit ». L’avocat ajoute : « Alors que vous êtes vous-même une personnalité publique affectée par les critiques gratuites et faciles qui peuvent prospérer sur les réseaux sociaux, votre comportement est d’autant plus incompréhensible ».

Lire aussi > Cristiano Ronaldo : Sa routine hallucinante pour rester au top à 34 ans

Cependant, une « issue sur un terrain autre que judiciaire » est possible selon le clan du joueur. La crise sanitaire nécessite « de la bienveillance et de la solidarité entre les individus, plutôt que la judiciarisation de conflits sur fond de médiatisation ». Karine Le Marchand n’a, quant à elle, pas encore réagi. 

CIM Internet