Paris Match Belgique

Meghan et Harry : On sait qui est vraiment derrière le « Megxit » (et ce n’est pas celle que l’on croit)

Harry, Meghan, William, Kate et Charles le 9 mars 2020. | © Phil Harris / POOL / AFP

People et royauté

De nouvelles informations au sujet du retrait des Sussex viennent de fuiter.

Les bruits de couloirs et le teasing s’intensifient… Une chose est claire : Finding Freedom, la biographie consacrée à Meghan, Harry et l’incontournable « Megxit », fait jaser de toutes parts. Alors qu’on nous promet un portrait aussi honnête que « désarmant » en août prochain, voilà qu’une nouvelle information vient apporter un nouvel éclairage à l’affaire qui a fait trembler Buckingham Palace et les tabloïds dévolus à sa cause.

« Harry est le moteur de cette décision »

Cible toute trouvée, Meghan Markle a dû porter à elle seule (ou presque) le poids de ce retrait fracassant, annoncé en janvier dernier. Une couverture médiatique à sens unique que le prince Harry ne supporterait plus au point d’haïr le terme « Megxit » – contraction, rappelons-le à toutes fins utiles, de « Meghan » et « exit » – de toutes ses forces. La raison ? L’initiateur, ce serait bien lui. « Ça lui donne l’impression que la décision de quitter la famille royale était celle de Meghan. La réalité est que Harry est le moteur de cette décision. Le livre va rendre ce point très clair », a indiqué une source au Sun dans des propos traduits par ELLE.

Lire aussi > Meghan et Harry : L’ardoise colossale laissée aux Britanniques fait grincer des dents

Le fils de Diana aurait mis plus d’un an à peser ce choix, lit-on aussi. Récemment, la journaliste Katie Nicholl confiait que le couple avait planché sur ce changement de vie hors de la royauté dès les jours suivant leur mariage, il y a presque deux ans jour pour jour. Meghan, elle, aurait tout simplement soutenu son mari dans cette épreuve. N’en déplaise à la presse britannique.

CIM Internet