Paris Match Belgique

3 choses à savoir sur Lady Amelia, la mannequin « rebelle » des Windsor

Lady Amelia en 2019. | © AuroreMarechal/ABACAPRESS.COM

People et royauté

« La plus belle femme de la famille royale ». En 2016, le prestigieux magazine Tatler ne tarissait pas d’éloges au sujet d’Amelia Windsor, 25 ans en août prochain. Encore méconnue chez nous, elle fascine pourtant déjà les Britanniques.

 

Beau sang bleu

Petite-fille du Duc de Kent, un cousin germain de la reine d’Angleterre, fille du comte de Saint-Andrews, cousine des princes William et Harry… Son arbre généalogique a de quoi donner le tournis. Lady Amelia, 36e dans l’ordre de succession au trône, a naturellement bénéficié d’une solide éducation dont le gotha a le secret. Diplômée de l’université d’Édimbourg en Histoire de l’Art, Français et Italien, elle a vu les portes de la haute société s’ouvrir en grand lors du Bal des Débutantes parisien de 2013. Son premier coup d’éclat médiatique, en robe Elie Saab s’il vous plaît.

Rebelle royale

La royauté de demain sera tatouée ou ne sera pas. Son goût affirmé pour l’encre – elle a notamment un tigre au-dessus d’une épaule – n’est pas la seule raison pour laquelle les tabloïds britanniques lui ont donné le surnom de « royal rebel« . Amelia aime la fête et pas qu’un peu. Préférant le Bloody Mary à l’Earl Grey cher à Elizabeth II, il n’est pas rare de la voir écumer les plus grands festivals, verre et cigarette à la main. Un point commun avec le prince Harry dans sa jeunesse.

Lire aussi > Photos dénudées, télé-réalité, porno… Le passé sulfureux de la princesse Sofia de Suède

Lady Fashion

Elle connaît aussi bien le catwalk de Dolce&Gabbana et les bureaux de Chanel que les couloirs cossus de Buckingham Palace où elle assiste régulièrement au repas de Noël organisé par le Reine. À l’image de Lady Kitty Spencer, la nièce de Diana, Amelia s’est déjà taillé une solide réputation dans la fashionsphère et est même venue garnir les rangs de Storm, l’agence d’une certaine… Kate Moss. Et quand elle ne fait des collab’ pour des marques de bijoux, la jeune femme donne ses tips beauté au ELLE UK. Son rêve avoué ? « Apporter ma contribution créative au monde de la mode« , glissait-elle à Vogue en 2019. En toute simplicité.

CIM Internet