Paris Match Belgique

Le blackface d’une actrice marocaine en soutien à George Floyd provoque un tollé

L'actrice en 2017. | © BELGA/AFP

People et royauté

Mariam Hussein a cru bon de se grimer en noir pour afficher son soutien aux manifestants américains.

Un hommage de bien mauvais goût. Citant le Coran et appelant à l’égalité entre les Hommes, Mariam Hussein a tenu à prendre part à la vague de soutiens et de manifestations dédiées à George Floyd.

Lire aussi > Katy Perry : Ses chaussures « blackface » provoquent la colère de la toile

Mais l’actrice marocaine de 31 ans, connue pour ses apparitions dans des feuilletons de la péninsule arabique, a accompagné son post d’un blackface complètement inapproprié sur Instagram.

Face aux critiques qui ont rapidement fusées, la jeune femme a changé sa publication agrémentant le tout d’un bref « sorry », rapporte CNews. Comme le souligne le site Middle East Eye, Hussein n’est pas la seule célébrité arabe à s’être servie du blackface (et de Photoshop) pour exprimer son indignation. La musicienne libanaise Tania Saleh a elle aussi été taclée sur Twitter après un montage désastreux où elle affirmait « vouloir être Noire, aujourd’hui plus que jamais ». « Je l’ai publiée avec amour et je ne la retirerai pas malgré tous vos commentaires offensants », a-t-elle répondu à ses détracteurs.

CIM Internet