Paris Match Belgique

Ex d’Elizabeth Hurley et proche des Clinton, Steve Bing se tue en sautant du 27e étage

Le producteur d'Hollywood Steve Bing, qui a financé le film de Tom Hanks The Polar Express, est mort après une chute du 27ème étage, a rapporté lundi le site américain TMZ, spécialisé dans les célébrités.

Bing et Clinton en 2010. | © MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

People et royauté

Le producteur d’Hollywood Steve Bing, qui a financé le film de Tom Hanks The Polar Express, est mort après une chute du 27ème étage, a rapporté lundi le site américain TMZ, spécialisé dans les célébrités.

Âgé de 55 ans, le producteur, père d’un enfant avec l’actrice Elizabeth Hurley, est mort après avoir chuté du 27ème étage d’un immeuble de luxe du quartier de Century City à Los Angeles, selon TMZ, qui cite des sources judiciaires anonymes.

Déprimé à cause du coronavirus ?

Selon ce site people, Steve Bing souffrait d’une dépression aggravée par le confinement et la manque d’interaction sociale durant la pandémie, et se serait suicidé. Une confirmation auprès de l’entourage du producteur, sollicité par l’AFP, n’a pas pu être obtenue dans l’immédiat. La police de Los Angeles, interrogée par l’AFP, a confirmé de son côté la mort d’un homme d’une cinquantaine d’années sur le même lieu, sans toutefois révéler, pour des raisons légales, son identité.

Lire aussi > La ressemblance entre Elizabeth Hurley et son fils est juste hallucinante

Producteur de films comme Get Carter de Sylvester Stallone ou Shine a light, un documentaire musical de Martin Scorsese, Steve Bing a également co-écrit une comédie, Kangaroo Jack en 2003. Il s’est rendu célèbre après avoir investi 80 millions de dollars dans le film d’animation The Polar Express, sorti en 2004 et qui a finalement rapporté plus de 300 millions de dollars dans le monde.

L’hommage de Bill Clinton

Promoteur immobilier, il était aussi philanthrope et ami de l’ex-président Bill Clinton à qui il avait prêté son avion personnel pour une mission en 2009 en Corée du Nord, destinée à libérer deux journalistes américains. Le président américain lui a rendu hommage sur Twitter. « Il avait un grand coeur et il avait la volonté de remuer ciel et terre pour les causes et les personnes en qui il croyait », a-t-il écrit.

Steve Bing laisse deux enfants, Damian, fils de l’actrice américaine Elizabeth Hurley, et Kira, fille de l’ancienne championne de tennis Lisa Bonder.

Avec Belga

CIM Internet