Paris Match Belgique

Johnny Depp : Son garde du corps révèle des photos des blessures de l’acteur provoquées par Amber Heard

Johnny Depp

Johnny Depp en juillet 2020. | © Tolga AKMEN / AFP.

People et royauté

Alors que le procès opposant Johnny Depp au Sun ne cesse de faire parler de lui, le garde du corps de l’acteur a récemment révélé plusieurs photos montrant des ecchymoses sur le visage de Johnny Depp.

 

Le Dailymail vient de publier des nouvelles concernant le procès opposant Johnny Depp au tabloïd The Sun. Le garde du corps de l’acteur de 57 ans, Sean Bett, a été entendu en tant que témoin à la Haute Cour de Londres le jeudi 16 juillet. « Depp m’a dit que Heard l’avait giflé à plusieurs reprises », a raconté l’agent de sécurité. Il a également fourni plusieurs photos de l’acteur blessé au visage, prises à l’aide de son téléphone portable en décembre 2015.

Lire aussi > Johnny Depp : Pourquoi Vanessa Paradis et Winona Ryder n’ont finalement pas défendu leur ex lors du procès

Sean Bett a travaillé pendant neuf ans pour l’acteur. Il s’est expliqué sur l’origine des blessures de Johnny Depp sur les photos qu’il a prises notamment lors du trentième anniversaire d’Amber Heard à Los Angeles en avril 2016 : « Je pouvais voir ce qui semble être une rougeur et ce qui semble être une égratignure de 1,5 à 2 pouces et une rougeur à droite de cette égratignure ». L’avocate NGN – la société éditrice du Sun – a réfuté cette affirmation en déclarant au tribunal que la photo avait été prise en mars 2015, alors que Heard avait avoué avoir frappé Depp pour défendre sa soeur Whitney.

L’agent de sécurité a avoué par la suite que cette photo lui avait été envoyée par l’un des avocats de Johnny Depp. pour se justifier, Sean Bett a raconté qu’il n’avait plus pu mettre la main sur la photo qu’il avait perdue de son téléphone, mais qu’il en possédait une très similaire prise un an auparavant. L’homme a également raconté qu’il avait souvent assisté à des scènes de violence provoquées par Heard. Selon ses dires, elle jetait régulièrement « des bouteilles, du verre et d’autres objets » sur son employeur. Il a également déclaré qu’elle avait « abusé verbalement et physiquement » de Depp durant quasiment toute leur relation. « Vous mentez! » a lancé l’avocate du Sun, Sasha Wass. Sean Bett a alors déclaré : « Vous pouvez me traiter de menteur cent fois, mais je ne mens pas, je dis la vérité ». Affaire à suivre…

CIM Internet