Paris Match Belgique

Dieudonné banni de Facebook et d’Instagram

Dieudonné

La polémique autour de Dieudonné n'en finit pas. | © Belga Image

People et royauté

Alors qu’il y a quelques semaines YouTube avait supprimé la chaîne de l’humoriste, c’est aujourd’hui au tour de Facebok et d’Instagram de sévir. Le groupe vient d’annoncer avoir banni de manière définitive Dieudonné pour ses propos « déshumanisants à l’encontre des Juifs ».

 

Depuis ce lundi 3 août, les pages Facebook et Instagram de Dieudonné  M’Bala M’Bala ont été supprimées définitivement. En cause ? Ses contenus se moquant des victimes de la Shoah et les propos désobligeants que l’humoriste a tenus envers la communauté juive. Ce dernier était suivi par près de 1,3 million de comptes sur les plateformes de Facebook. « En conformité avec notre politique sur les individus et les organismes dangereux, nous avons banni de manière permanente Dieudonné M’Bala M’Bala de Facebook et d’Instagram. Bannir une personne de manière permanente de nos services est une décision que nous pesons toujours avec attention, mais les individus et organisations qui attaquent les autres sur la base de ce qu’ils sont n’ont pas leur place sur Facebook ou sur Instagram » , a expliqué un porte-parole du célèbre groupe de réseaux sociaux.

Lire aussi > Une lettre de Dieudonné à Abdeslam choque les victimes des attentats de Paris

Dieudonné avait déjà vu sa chaîne YouTube supprimée fin juin par Google après avoir enfreint à plusieurs reprises le règlement de la plateforme. Il était alors suivi par plus de 400 000 personnes. Suite à la déciosn du groupe Facebook, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a souhaité réagir. Dans un communiqué, l’organisation a expliqué y voir “une grande victoire et l’aboutissement d’un travail de longue haleine, mené par nos équipe et nos avocats, qui a enfin fini par payer (…) Ses publications ont commis des dégâts considérables et irréparables parmi la jeunesse ».

Rappelons que ce n’est pas la première fois que Dieudonné est condamné pour ses propos jugés racistes. En novembre dernier, il avait été condamné à payer une amende de 9 000 € pour sa chanson « C’est mon choaaa », jugée antisémite.

Lire aussi > Racisme : La princesse Märtha Louise de Norvège défend son petit ami et dénonce « la suprématie blanche »

CIM Internet