Paris Match Belgique

Taylor Swift remet Donald Trump à sa place

Taylor Swift Donald Trump

Elle n'a pas sa langue dans sa poche. | © Belga Image

People et royauté

Si la chanteuse a toujours été très discrète en ce qui concerne ses choix politiques, elle considère que Donald Trump met tout en oeuvre pour être réélu.

Actuellement, le vote par correspondance est au cœur des débats aux États-Unis. Pour cause, Donald Trump voit en ce système, qui pourrait bien être mis en place en raison de la pandémie, la voie toute tracée vers la fraude électorale et a d’ailleurs menacé de postposer les élections présidentielles de novembre.

Lire aussi > Taylor Swift sort un nouvel album et bat tous les records

Une idée qui ne plaît pas du tout à Taylor Swift. La chanteuse aux millions d’albums vendus a d’ailleurs fait part de son mécontentement sur Twitter. « Le sabotage consciencieux de la Poste américaine par Trump prouve très clairement une chose : il sait très bien que nous ne voulons plus de lui comme président. Il a choisi de tricher de manière éhontée et met la vie des millions d’Américains en danger simplement pour se maintenir au pouvoir » , déclare-t-elle.

Il faut dire que Donald Trump ne s’est pas contenté de désapprouver le vote par correspondance, puisqu’il a refusé de débloquer des fonds supplémentaires pour la poste américaine. Une somme d’argent qui serait indispensable pour la bonne mise en place du système. Face à de telles manoeuvres, Taylor Swift ne mâche pas ses mots. « L’absence totale de leadership de Donald Trump a aggravé la crise dans laquelle nous nous trouvons, poursuit-elle. Il en profite aujourd’hui pour saboter et détruire notre droit de vote et notre droit de voter en toute sécurité » , affirme-t-elle.

Lire aussi > Taylor Swift en couple avec Karlie Kloss ? La folle rumeur qui rend dingues les fans

Pour conclure, la chanteuse a invité tous les citoyens qui souhaiteraient voter par correspondance à le faire le plus vite possible. En effet, le service postal américain a récemment fait savoir que dans de telles conditions, il ne parviendrait pas à acheminer en temps voulu des millions de bulletins de vote pour être comptabilisés.

CIM Internet