Paris Match Belgique

Une candidate de « Top Chef » revient sur le viol qu’elle a subi à 15 ans

La cheffe en 2019. | © Nasser Berzane/ABACAPRESS.COM

People et royauté

Alexia Duchêne, apparue dans la saison 10 de « Top Chef », s’est confiée sur ce drame personnel.

Le sexisme dans l’Horeca, des petits établissements aux étoilés les plus réputés, n’est plus à prouver. Demi-finaliste de « Top Chef » en 2019 avant d’ouvrir son propre restaurant à Paris, Alexia Duchêne s’efforce de changer la recette d’un milieu où les hommes se croient tout permis. Celle qui avait déjà taclé l’ambiance et les mains baladeuses derrière les fourneaux est revenue sur un épisode particulièrement douloureux de sa jeunesse : un viol subi à l’âge de 15 ans.

« Ils ont dit qu’ils ne se rendaient pas compte… »

Si elle s’ouvre aujourd’hui, c’est que la cheffe ne supporte pas le sexisme ordinaire au sein de ses équipes et veut changer les mentalités. « Au départ, j’avais que des mecs en cuisine. Je leur ai dit que je voulais du respect envers tout le monde, que je refusais d’entendre des blagues sur qui que ce soit au restaurant ou en ma présence », a-t-elle expliqué dans une interview avec le média spécialisé Atabula ce 17 août, repérée par PurePeople.

Lire aussi > « Mains au cul », sexisme : Cette candidate de Top Chef tacle les restaurants étoilés

« Ce n’est pas évident, c’est même très dur, mais ils ne se rendent pas compte que ça peut partir d’un rien, et arriver à tout le monde. Lorsque j’ai revu les mecs au procès, ils avaient du remords, ils ont dit qu’ils ne se rendaient pas compte… Mais les hommes n’ont tellement pas l’habitude d’avoir des représailles ». À l’époque des faits, les trois individus avaient dix années de plus qu’elle, apprend-on. Quant à l’attitude déplorable de certains cuisiniers, la jeune femme estime que cela ne durera pas. « On ne voudra plus aller chez eux, parce qu’ils se comportent comme des merdes, et c’est à ce moment -à que l’on aura vraiment gagné », prédit-elle.

 

CIM Internet