Paris Match Belgique

La princesse Märtha Louise de Norvège se confie sur la dépression qui la ronge

Märtha Louise le 3 janvier 2020. | © Albert Nieboer / DPA

People et royauté

La princesse norvégienne a posté un long message sur Instagram.

Connue pour sa personnalité solaire, Märtha Louise ne cache pas sa part d’ombre pour autant. Avec une sincérité désarmante, la fille la reine Sonja et du roi Harald V, 48 ans, s’est longuement confiée sur sa santé mentale fragile sur son compte Instagram.

Lire aussi > Voici le nouveau nid douillet de la princesse Beatrice et Edoardo Mapelli Mozzi [PHOTOS]

« Certains jours sont meilleurs que d’autres et je bien dois admettre que j’ai eu de très mauvais jours ces derniers temps« , concède l’ex dAri Behn, un écrivain norvégien qui s’est donné la mort le 25 décembre 2019. « Parfois je ressens que c’est trop et je suis submergée, et je m’enfonce dans un puits de désespoir, d’apitoiement et j’ai l’impression d’être une victime dans tous les compartiments de ma vie. Je n’ai littéralement plus d’énergie et la dépression prend le dessus », égraine celle qui partage désormais la vie du gourou américain Durek Verrett. Bien qu’entourée, elle avoue que ce sentiment est bien souvent irrépressible.

 

View this post on Instagram

 

Some days are better than others – and I have to admit I have had some really bad days lately. Some times it all just feels too much and overwhelming, and I tend to go into a pit of despair, self pity and feeling like a victim in all areas of life. No energy – literally – depression creeping in. (My poor boyfriend who has to endure my every emotion on this rollercoaster…) Even with many people supporting me, being there for me, I can’t seem to shake the dark pit. But then suddenly, after climbing this loooong hill there is a shift. A friend comes over and turns everything around and you suddenly see the beauty around you again and recognize that you are actually standing on a mountain top in front of this spectacular view. The grit and grind has been the trip up to the top and suddenly you acknowledge the transformation. It all shifts from victim to owning the world – YOUR world. We can all make this shift like the butterfly coming out of its cocoon. The great thing is to have friends with the spiritual powers to really see you and move the energy so you may make the shift. Thank you @marimanzetti for calling out all the grit and letting me move into my greatness. Let’s create some magic together. Earth magic. #womenpower #earthmagic #womenhelpingwomen #womensupportingwomen #womencircles

A post shared by Märtha Louise (@iam_marthalouise) on

Mais la suite de son message est heureusement bien moins lugubre. Elle y rend hommage à Mari Manzetti, une proche qui lui a récemment permis de sortir la tête de l’eau, tel « un papillon qui sort de son cocon« . Debout sur les hauteurs de Lofoten, au nord du cercle polaire, Märtha Louise embrasse sa renaissance avec le sourire.

CIM Internet