Paris Match Belgique

La dernière photo d’Adele déclenche un véritable tollé

Adele

La coiffure issue de la tradition africaine de la chanteuse n'a pas plue à tout le monde. | © Flickr.

People et royauté

Une photo publiée récemment sur le compte Instagram d’Adele montre la chanteuse dans une tenue qui n’a pas vraiment fait l’unanimité auprès de ses abonnés.

 

Chaque week-end précédant le dernier lundi d’août se déroule le carnaval de Notting Hill, dans le célèbre quartier du même nom à Londres. Initié il y a plus de 50 ans par la communauté afro-caribéenne, le carnaval réunit chaque année des millions de personnes pour danser sur des musiques du monde. En raison de la pandémie, l’événement a été annulé cette année. Ce qui n’a pas empêché la chanteuse de 32 ans de rendre hommage au carnaval en postant une photographie d’elle sur les réseaux sociaux cette nuit. Sur le cliché, on l’aperçoit portant un legging, un haut de maillot en l’honneur du drapeau jamaïcain et des plumes jaunes dans le dos. En légende elle écrit : « Heureuse de ce que le carnaval de Notting Hill aurait été, ma ville de Londres bien-aimée ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Happy what would be Notting Hill Carnival my beloved London 🇬🇧🇯🇲

Une publication partagée par Adele (@adele) le

Mais c’est sa coiffure qui a surtout fait parler d’elle. L’interprète de Rolling in the deep présentait une coiffure traditionnelle africaine nommée « bantu knots ». Un choix fortement décrié par sa communauté. Plusieurs fans ont ainsi dénoncé une « appropriation culturelle », tandis que d’autres ont tenté de défendre l’actrice tout en suggérant aux « haters » de dépenser leur énergie dans des débats plus utiles.

Lire aussi > Transformée, Adele renfile une célèbre robe (et la Toile est sous le charme) [PHOTOS]

« Les femmes noires sont discriminées parce qu’elles portent des coiffures culturelles comme des bantu knots et des locks, mais les blancs ne le sont pas, ce n’est pas juste et c’est pourquoi les gens sont en colère », écrit un détracteur. « Cette coiffure est totalement inutile. Cessez de vous approprier la culture noire. Les bantu knots ne sont pas pour vous. Point final », écrit une autre abonnée. Plusieurs fans ont aussitôt volé à la rescousse de leur idole : « Adèle célèbre clairement une culture qu’elle admire, et ne s’approprie en aucun cas cette culture. Pour la plupart d’entre vous, c’est une véritable mode que d’appeler cela de l’appropriation culturelle », résume ainsi une internaute.

CIM Internet