Paris Match Belgique

Nicolas Bedos, son mot drôle et solidaire pour les élèves qui font leur rentrée

Nicolas Bedos, son mot drôle et solidaire pour les élèves qui font leur rentrée

Nicolas Bedos. | © FRANCK CASTEL / MAXPPP

People et royauté

Nicolas Bedos a amusé ses abonnés lundi en publiant une note « émue » pour les écoliers qui s’apprêtent à faire une rentrée particulière avec les dispositions mises en place pour combattre le coronavirus.

 

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Habitué à user de son compte Instagram pour publier notamment des billets d’humeur en tous genres, Nicolas Bedos a profité de l’approche de la rentrée des écoliers, qui s’effectue ce mardi 1er septembre 2020, pour poster un message drôle et solidaire.

Sur un fond noir, usant d’une police blanche, l’acteur et cinéaste a tenu à glisser ses « pensées émues pour nos gamins qui retournent à l’école dans de telles conditions, associant certains profs à des masques, des voix sourdes, et des classes à des salles d’hôpital ». Nicolas Bedos a ensuite écrit : « Comme si l’école, pour la plupart, ne foutait pas déjà le cafard… Je ne sais pas quel taré a emprunté les clefs du monde, mais il conduit bourré ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) le

Son mot a été salué et applaudi par plusieurs de ses abonnés, qui ont été nombreux à relever le courage des professeurs et des parents. « Pas mieux… », « Mais tellement ! », « Bien dit », lit-on notamment.

Lire aussi > Mort de Guy Bedos : La bouleversante lettre d’adieu de son fils Nicolas

Ses vacances dans une maison « moche et bête »

Début août, le réalisateur césarisé du film La Belle Époque avait provoqué l’hilarité de ses followers en publiant des photos de sa location de vacances, estimant qu’il n’avait pas fait le bon choix. « J’ai malgré moi loué la maison la plus stupide de France. Elle n’est pas seulement moche, elle est bête. Et chère », disait-il avant de décrire un « carrelage dégueulasse », des « lampes à plumes » et des « rideaux brillants de merde ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) le

CIM Internet