Paris Match Belgique

« Frustré » par son rôle dans « Star Wars », John Boyega incendie Disney

john boyega disney

John Boyega. | © DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP.

People et royauté

Dans une interview au British GQ, John Boyega a fustigé Disney, affirmant avoir été marginalisé après avoir d’abord été mis en avant en raison de sa couleur de peau.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

John Boyega se confie avec franchise sur son travail dans Star Wars. Si les films de la dernière trilogie lui ont permis de se faire un nom au cinéma, le comédien britannique est également « frustré » de son expérience, comme il vient de le déclarer sans langue de bois.

Lire aussi > Disney+ rend le nouveau film « Mulan » disponible à un prix exorbitant, et s’attire les foudres de la toile

Dans une interview publiée le 2 septembre 2020 par le magazine British GQ, l’acteur de 28 ans et interprète de Finn, un ex-Stormtrooper qui rejoint la Résistance pour combattre le Premier Ordre, a expliqué qu’il en voulait à Disney d’avoir créé un « personnage noir » pour la simple image. Si Finn était bien mis en avant dans Le Réveil de la Force (2015), il a effectivement été relégué au second voire au troisième plan dans Les Derniers Jedi (2017) et L’ascension de Skywalker (2019).

« Adam Driver le sait, Daisy Ridley le sait, tout le monde le sait ! »

« On s’implique dans des projets et il y a forcément des choses qui nous déplairont. [Mais] ce que je dirais à Disney, ce serait de ne pas inclure un personnage noir, de le commercialiser pour qu’il soit beaucoup plus important dans la franchise qu’il ne l’est réellement, et de le mettre ensuite de côté. Ce n’est pas une bonne chose. Je le dis honnêtement. Ils savaient quoi faire avec ces autres personnages, mais quand il s’agissait de Kelly Marie Tran (qui interprète Rose Tico, ndlr), quand il s’agissait de John Boyega, on s’en fout », a-t-il dit.

« Alors, que voulez-vous que je dise ? Ce qu’ils veulent c’est que je dise que j’ai adoré faire partie de cette aventure, que c’était une expérience géniale… Nan, nan, nan. (…) Ils ont donné toute la profondeur à Adam Driver (Kylo Ren, ndlr), toute la profondeur à Daisy Ridler (Rey, ndlr). Soyons honnêtes. Daisy le sait, Adam le sait. Tout le monde le sait. Je ne dévoile rien », a-t-il poursuivi. John Boyega a ensuite parlé d’attaques racistes de la part de « gens ». « Personne d’autre n’a vécu cette expérience. Et pourtant, les gens sont surpris que je réagisse de cette façon. C’est là ma frustration », a-t-il ajouté.

Lire aussi > « Les vies des Noirs ont toujours été importantes, nous avons toujours été importants », scande John Boyega

Une expérience positive avec Steve McQueen

Militant pour l’équité raciale et la justice sociale, John Boyega avait prononcé un discours fort lors d’une manifestation Black Lives Matter à Londres en juin dernier, à la suite du meurtre de George Floyd. Il sera prochainement à l’affiche de la mini-série pour la BBC Small Axe dirigée par Steve McQueen, qui raconte des histoires de la communauté noire ou antillaise de Londres entre les années 60 et 80. Une expérience qu’il est ravi d’avoir vécue. « Steve a apporté des choses auxquelles je pouvais m’identifier et avec un esprit créatif comme je n’en avais jamais connu auparavant… Cela m’a rappelé mes jours les plus heureux à l’école d’art dramatique. Être sur le plateau, c’était comme si on m’avait donné la chance de respirer », a-t-il conclu.

CIM Internet