Paris Match Belgique

Brad Pitt « se fiche » de ce que peut penser Angelina Jolie de sa nouvelle idylle

brad pitt angelina jolie

Brad Pitt le 22 janvier 2020. | © DPA.

People et royauté

Brad Pitt fréquente depuis moins d’un an la mannequin Nicole Poturalski, une idylle qui a été révélée au grand public il y a quelques jours et qui risque d’agacer son ex-femme, Angelina Jolie.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Fin août, l’idylle de Brad Pitt avec Nicole Poturalski, une mannequin de 27 ans, était publiquement révélée après que le couple ait été aperçu en train d’embarquer à bord d’un avion privé à l’aéroport du Bourget. La destination? Le château de Miraval, dans le sud de la France, que l’acteur de 56 ans avait acheté il y a des années avec son ex-femme Angelina Jolie. Brad Pitt a choisi cet endroit pour s’offrir quelques jours de vacances avec sa nouvelle petite amie, au moment où il assure la promotion des nouveaux champagnes rosé de Miraval, comme l’indique People.

Lire aussi > Brad Pitt : Sa nouvelle petite amie Nicole Poturalski est dans un « mariage ouvert » avec un businessman allemand

Le timing de tous ces événements coïncide avec ce qui aurait été le sixième anniversaire de mariage des Brangelina, qui s’étaient unis le 23 août 2014 à Miraval en présence de leurs six enfants. À ce sujet, le magazine Us Weekly affirme ce 2 septembre 2020 que Brad Pitt se « fiche » bien de la façon dont pourrait réagir son ex-femme, dont il s’attend à ce qu’elle ne prenne pas bien la nouvelle de sa romance et surtout qu’il ait emmené Nicole Poturalski avec lui à Miraval. « Brad sait pertinemment ce qu’il fait et la réaction que cela provoquera chez Angelina. Il s’en fiche si elle enrage. Il s’attend à ce qu’elle réagisse comme ça », a-t-on dit.

Nouvelles tensions et vieilles rancœurs

Il faut dire que les rapports sont toujours aussi tendus entre les deux ex, après une période qui semblait avoir été paisible. Le mois dernier, Angelina Jolie avait déposé une requête afin que le juge en charge de leur divorce soit congédié, comme l’avait révélé le site The Blast. Elle invoquait comme raison de supposés conflits d’intérêt après avoir appris que celui-ci menait des affaires avec l’un des avocats de Brad Pitt. Le juge, John W. Ouderkirk, avait réagi dans un communiqué transmis le 26 août au site Entertainment Tonight, assurant que cela n’affectait pas son travail et qu’il restait impartial. Il avait aussi expliqué qu’il était de son travail d’accepter « plusieurs affaires » en même temps, alors que le « dossier Jolie-Pitt est actuellement en suspens ».

Lire aussi > Brad Pitt aurait officiellement retrouvé l’amour auprès de cette mannequin de 27 ans

Si Brad Pitt et Angelina Jolie sont officiellement célibataires depuis avril 2019, leur divorce s’éternise et n’est toujours pas tranché dans son ensemble. Les deux acteurs se disputent encore autour de la garde de leurs enfants et n’ont pas partagé les biens, un casse-tête. D’après une analyse publiée par Page Six le 22 août, la comédienne et réalisatrice de 45 ans traînerait le pas sur la procédure pour garder le contrôle. « Plus elle fait ça, plus cela fait du mal aux enfants. (…) Elle a toujours plus de temps avec les enfants (que Brad) et elle essaye de garder ça le plus longtemps possible. D’une certaine façon, elle ne veut pas que la fin de leur mariage soit prononcée, elle s’y accroche », avait-on confié. Le clan de l’actrice avait démenti auprès de la publication. « C’est elle qui a demandé le divorce. Personne ne désire plus qu’elle que cela prenne fin », avait-on dit.

CIM Internet