Paris Match Belgique

Comment le prince Charles a fait de ce petit village roumain une usine à touristes

prince charles viscri roumanie

Malgré lui, le futur roi a enclenché une rué sur Viscri. | © Ben Birchall / POOL / AFP.

People et royauté

Le village de Viscri, en Transylvanie, a les faveurs de l’héritier de la couronne britannique. Depuis qu’il y acquis une propriété en 2006, les touristes y sont de plus en plus nombreux, ainsi que les nuisances qui les accompagnent.

 

Le petit village roumain de Viscri, en Transylvanie, accueille de plus en plus de touristes, au grand dam de ses 450 habitants. En cause, l’affection que voue le prince Charles pour cet endroit depuis plus de vingt ans, comme le rapporte la BBC.

Lire aussi > William, Harry et le « cauchemar absolu » infligé aux 70 ans du prince Charles

Détenteur d’une maison de campagne non loin du village depuis, l’héritier du trône milite même pour préserver l’architecture des lieux, lui qui est tombé amoureux de la campagne transylvanienne. Mais malgré toute cette passion, cette vallée des Carpates est désormais visitée en masse par les touristes, ce qui amène pas mal de nuisances.

L’an passé, 45 000 personnes sont passées par le village pour visiter son église luthérienne du XIIe siècle. En 2005, ils n’étaient que 5 000 à avoir ouvert les portes de l’édifice religieux, contre 15 000 en 2015. Moins de touristes étrangers s’y sont rendus pendant la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus, mais les Roumains continuent d’affluer dans cette région située au centre du pays.

Lire aussi > Prince Charles : Son plan sans états d’âme lorsqu’il deviendra Roi

Et chaque week-end, ce sont des centaines de véhicules qui stationnent de façon chaotique dans la commune. Une pollution qui pourrait nuire aux paysages et à la biodiversité loués par le prince Charles.  Le boom touristique a aussi provoqué une hausse des tarifs sur place. Le prix des maisons peut ainsi être multiplié par quatre et même plus, raconte la BBC. Le sujet de la régulation touristique prend une ampleur telle qu’il pourrait même occuper un rôle majeur dans les prochaines élections municipales.

CIM Internet