Paris Match Belgique

Après Jean-Marie Bigard, François Cluzet s’en prend à Fabrice Luchini: « Tous ces gens-là nous font un mal fou »

François Cluzet, coronavirus, Fabrice Luchini

Des propos qui ont le mérite d'être clairs. | © Belga Image

People et royauté

Ce vendredi 16 octobre, l’acteur était invité sur les ondes de RTL. Il en a profité pour pousser un énorme coup de gueule à l’encontre de Fabrice Luchini et ses propos sur le couvre-feu.

 

Le 14 octobre dernier, Emmanuel Macron a annoncé toute une série de nouvelles mesures pour endiguer la progression du coronavirus en France qui repart de plus belle comme dans la plupart des autres pays européens. Parmi celles-ci, l’instauration d’un couvre-feu entre 22h et 6h du matin pour les plus grandes villes, ce qui concerne à peu près 20 millions de Français. De nombreux secteurs sont donc impactés par cette nouvelle règle, notamment celui de la culture. Ainsi plusieurs artistes avaient fait part de leur incompréhension, dont Fabrice Luchini. « On ne comprend pas ce que ce gouvernement fait. La panique de Véran. L’accent qui s’éteint de Castex. C’est terrifiant, c’est morbide, c’est sordide », avait déclaré l’acteur.

Lire aussi > « C à vous » : Les nouveaux cheveux longs de François Cluzet fascinent la toile

Des propos que François Cluzet ne semble pas du tout partager. Invité sur RTL le 16 octobre dernier, il a tout simplement dézingué l’acteur. « Il rejoint la cohorte de ceux qui ont fait des études et qui semblent très compétents. Il faut Luchini comme Premier ministre, il faut aussi prendre Bigard comme ministre de la Santé, Pascal Praud aux Affaires étrangères et Zemmour à l’Intérieur ! Voilà des gens qui savent de quoi ils parlent ! »

François Cluzet ne s’est pas arrêté là et a poursuivi en expliquant que la situation n’est facile pour personne. « Vous croyez que ça nous amuse ? J’ai 5 enfants, vous croyez franchement que je vais leur dire qu’on va pas écouter le gouvernement ? Je m’en réfère à ceux qui sont plus à même de nous dire comment il faut faire face à un fléau dont on ignore tout. Derrière par populisme et par facilité, il y a toujours 4 cons qui viennent dire : « bah non, il faut pas faire ça !’ Mais fermez-la ! On s’en fout ! On est déjà dans une période assez anxiogène ! On a pas besoin qu’il y ait un tas de connards qui viennent dire ça ! »

Lire aussi > François Cluzet tacle Jean-Marie Bigard: « Un abruti total »

Pour conclure, il a déclaré que toutes ces personnes ne font que rajouter de l’anxiété à une situation déjà très délicate. « Tous ces gens-là nous font un mal fou ! » Des propos qui ont le mérite d’être clairs.

 

CIM Internet