Paris Match Belgique

Une lettre où Sean Connery atomise Steve Jobs fait le tour de la Toile

Sir Sean Connery en 1999. | © Christophe SIMON / AFP

People et royauté

Ce « fake » a circulé en masse suite au décès de l’acteur mythique ce samedi 31 octobre.

Entre deux photos de James Bond en costume trois-pièces et cigarette au bec ou en polo en maille et pantalon à pinces, vous avez peut-être aperçu cette lettre dactylographiée dans le flot des hommages émus. Alors que Sean Connery nous quittait à 90 ans ce 31 octobre, une missive au vitriol de l’Écossais à l’attention de Steve Jobs (et d’Apple) a en effet circulé à vitesse grand V sur Instagram et Twitter.

« Je suis James Bond bordel ! »

« Mr Jobs, je vais le dire encore une fois. Vous comprenez l’anglais, n’est-ce pas? Je ne vends pas mon âme à Apple ou toute autre marque. Je n’ai aucune envie de ‘changer le monde’ comme vous le suggérez. Vous ne proposez rien qui puisse m’intéresser« , y écrit l’acteur légendaire à l’attention du petit génie de l’informatique en 1998. « Vous êtes un vendeur d’ordinateurs, et moi je suis James Bond bordel ! Apparaître dans une de vos publicités grossières serait le moyen le plus rapide de détruire ma carrière. Je vous remercie de ne plus me contacter. Cordialement, Sean Connery« , y lit-on encore, des étoiles plein les yeux.

Mais comme le rappelle le site spécialisé The Verge, cette lettre sèche et virile est en vérité un « fake » qui circule depuis l’année 2011. C’est Scoopertino, un site satirique dédié à Apple, qui en est à l’origine.

CIM Internet