Paris Match Belgique

Non, Meghan Markle n’a aucune intention de refréner ses ambitions politiques après les élections

Meghan Markle. | © Michele Spatari / AFP

People et royauté

La Duchesse, se considérant citoyenne américaine avant tout, a exercé son droit de vote.

C’est non sans fierté que Meghan Markle a exercé son droit de vote à l’occasion de l’élection présidentielle américaine. Certains diront qu’il s’agit là d’un engagement tout à fait normal au moment où Trump entend tout faire pour briguer un second mandat, pour d’autres il s’agirait là d’un pied de nez éhonté à la neutralité politique imposée par Elizabeth II. Une chose est sûre : la duchesse de Sussex, qui a voté par courrier, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Lire aussi > Meghan Markle : Cette première historique dont Buckingham Palace se serait bien passé

« Être un membre actif de la société comprend le fait de participer au processus démocratique. En ce sens, encourager les gens à s’investir dans la politique est une chose primordiale », a affirmé un porte-parole du couple à Insider ce 2 novembre, soulignant que cela n’était en rien une exception qui allait confirmer la règle à l’avenir. Pour rappel, Meghan et le prince Harry ont provoqué l’ire des Britanniques en affichant ouvertement leur volonté d’être partie prenante durant les élections. Pour les parents d’Archie, c’est une posture de plus qui rompt avec une longue tradition de la famille royale.

CIM Internet