Paris Match Belgique

Matthew McConaughey interdit à ses enfants de dire ces trois mots sous son toit (et on devrait s’en inspirer)

Matthew McConaughey

Matthew McConaughey le 31 juillet 2017 à New York. | © Angela Weiss / AFP.

People et royauté

Trois petits mots qui veulent en dire beaucoup.

 

Récemment, l’acteur Matthew McConaughey s’est exprimé dans The Oprah Conversation (disponible sur Apple TV+) pour la promotion de ses nouveaux mémoires, Greenlights. L’acteur de 51 ans a notamment eu l’occasion de se confier sur l’éducation de ses trois enfants avec sa femme Camila Alves : Livingston (7 ans), Levi (12 ans), et Vida (10 ans).

Lire aussi > Matthew McConaughey : Il raconte l’agression sexuelle dont il a été victime à 15 ans

« Nous n’autorisons pas le mensonge dans la maison. Vous ne pouvez pas dire les mots « je ne peux pas », et vous ne pouvez pas utiliser le mot « haine » », a ainsi déclaré McConaughey à Winfrey. « Ces trois mots vont vous attirer de gros ennuis chez nous ». Il a ensuite ajouté : « Mon espoir est que [mes enfants] deviennent des jeunes gens autonomes, consciencieux et compétents dans leur vie ». Selon Insider, la star d’Interstellar sait que ses enfants ont conscience de leurs privilèges et de la célébrité de leurs parents mais qu’il tient à ce qu’ils gardent les pieds sur terre malgré tout.

Lire aussi > Matthew McConaughey : cette vidéo prise en confinement va vous faire aimer d’autant plus l’acteur

« Nous avons réussi. Nous avons une belle maison. Les gens nous remarquent. Nos enfants le comprennent », dit-il. Mais nous ne voulons pas que nos enfants se permettent de se dire : « Oh, c’est là que réside ma valeur – la somme d’argent que j’ai sur mon compte en banque ou le fait que je sois célèbre. » À l’inverse, il refuse que ses enfants aient honte du train de vie qu’ils mènent : « Nous leur apprenons à ne pas être désolé de cela, et que si un enfant vous dit : « Oh, je parie que vous vivez dans une grande maison parce que votre père est célèbre », ne baissez pas la tête », a-t-il affirmé. « Levez les yeux et dites : « Oui, nous vivons dans une belle maison ». Mon père travaille très dur pour être aussi bon que possible dans son travail,’ ce que je fais. »

CIM Internet