Paris Match Belgique

Mort de Naya Rivera : Une plainte déposée au nom de son fils Josey

naya rivera mort plainte

L'actrice en 2016. | © VALERIE MACON / AFP.

People et royauté

L’ex-mari de Naya Rivera a déposé une plainte au nom de leur jeune fils. Celle-ci met en cause la responsabilité du comté de Ventura, où se trouve le lac dans lequel l’actrice a accidentellement trouvé la mort.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Plus de quatre mois après la disparition de Naya Rivera, morte le 8 juillet 2020 lors d’une noyade accidentelle au lac Piru dans le comté de Ventura (Californie) après une sortie en bateau, une plainte a été déposée au nom de son fils Josey (5 ans), rapporte le site E! News. Celle-ci a été remplie par l’ex-mari de la comédienne et père de l’enfant, Ryan Dorsey.

Lire aussi > L’immense chagrin de Ryan Dorsey, le père de l’enfant de Naya Rivera

Dans des documents déposés transmis à la justice le 17 novembre, Ryan Dorsey a expliqué qu’il mettait en cause dans la mort de Naya Rivera la responsabilité du comté de Ventura ainsi que deux autres organismes locaux, dont la société Parks Management Company, qui louait le bateau que l’actrice avait réquisitionné. « Josey a subi des dommages (…) substantiels à la suite de la mort de Naya », est-il écrit, ajoutant que l’enfant souffrait de « graves troubles émotionnels » en raison de sa présence sur les lieux où sa mère s’est noyée.

Naya Rivera est décédée au lac Piru alors qu’elle s’y baignait avec son fils. Si Josey portait un gilet de sauvetage, l’actrice avait choisi de ne pas en porter un. D’après la plainte, tout n’était pas mis en oeuvre pour assurer la sécurité des personnes. Ryan Dorsey affirme que le bateau a dérivé au moment où Naya et Josey ont sauté à l’eau pour se baigner. Selon lui, il est évident qu’un équipement adéquat aurait empêché le pire de se produire. Le bateau « n’était pas équipé d’une échelle accessible en toute sécurité, d’une corde adéquate, d’une ancre, d’une radio ou de tout mécanisme de sécurité pour empêcher les nageurs d’être séparés de leurs bateaux », est-il écrit dans le dossier. « Fait troublant, une enquête ultérieure a révélé que le bateau n’était même pas équipé de dispositifs de flottaison ou de sauvetage, en violation directe de la loi californienne, qui exige que tous les pontons de plus de 16 pieds soient équipés de dispositifs de flottaison », indique encore la plainte.

« Il n’y avait aucun signal avertissant les visiteurs des dangers de la baignade dans le lac »

En outre, le bateau loué à Naya Rivera « était l’un des plus anciens disponibles au lac Piru » et « n’avait pas été rénové ». Les documents indique aussi qu’il était « affiché une signalisation indiquant à tort que le bateau était conforme aux normes de sécurité de la Garde côtière américaine – ce qui, étant donné que ces normes nécessitent un équipement de sécurité tel qu’un gilet de sauvetage (obligatoire), le bateau ne l’a sûrement pas ». Sont également déplorés le manque de signalisation autour du lac « avertissant des forts courants (…), des vents violents à faible visibilité, des profondeurs d’eau changeantes, des grottes sous-marines, des corniches et (…) autres débris qui congestionnent les eaux ». « Il n’y avait aucun signal avertissant les visiteurs des dangers de la baignade dans le lac, du port (obligatoire) de gilets de sauvetage en nageant ou en bateau » alors que pourtant « au moins 26 autres personnes se sont noyées dans le lac depuis l’ouverture de ses installations récréatives ».

Dans les papiers, il est bien reconnu que l’agent de location avait proposé un gilet de sauvetage à Naya Rivera mais qu’elle l’avait refusé car il était facultatif. L’agent n’avait pas averti Naya de porter le gilet et avait fini par le déposer quand même à l’intérieur du bateau au moment de son départ. En juillet, les autorités avaient déjà révélé que le petit Josey portait son gilet de sauvetage lorsqu’il avait été retrouvé sain et sauf à bord du bateau, et qu’un gilet de sauvetage pour adulte se trouvait à l’intérieur.

Lire aussi > Mort de Naya Rivera : Le dernier détail bouleversant raconté par son fils appuie la cause de sa mort

Ryan Dorsey demande une réparation financière pour les dommages subis. Il souhaite également que des changements significatifs aient lieu pour éviter toutes futures noyades.

Mots-clés:
people décès naya rivera
CIM Internet