Paris Match Belgique

Geri Halliwell raconte comment elle a frôlé la mort à cause de George Michael

geri halliwell geroge michael

La pop star en 2007. | © Roberto baretti / AFP.

People et royauté

L’ex Spice Girl, qui était très amie avec le chanteur, a failli être assassinée par un déséquilibré à cause de leur relation.

Il était comme son père spirituel et elle lui avait même dédié un morceau, « Angels in Chains », pour lui rendre hommage après son décès à 53 ans. George Michael, disparu en 2016, était devenu au fil des ans le protecteur de Geri Halliwell, ancienne Spice Girl de son état, et cette amitié a failli coûter la vie de la chanteuse, comme elle l’a raconté au Mirror.

Lire aussi > Geri Halliwell : son nouveau single en hommage à George Michael

Retour en l’an 2000, où la star a été avertie par Scotland Yard qu’un individu avait planifié de l’assassiner lors de sa performance aux Brit Awards. « Il m’a menacée de mort avant ma tout première performance en tant qu’artiste solo. Il a déclaré vouloir me tirer dessus, et détestait le fait que je traîne avec les gays et que je sois amie avec George Michael », se remémore-t-elle.

La police lui a conseillé de ne pas effectuer sa performance, mais la jeune femme a refusé de céder. « Scotland Yard était impliquée, et la police a dû venir chez moi pour m’avertir officiellement. Ils m’ont dit que j’étais libre de choisir si je me produisais ou non, mais qu’ils me conseillaient de me retirer de la cérémonie ».

Lire aussi > Spice Girls : Mel B affirme avoir eu une aventure d’un soir avec Geri Halliwell

L’individu en question n’est autre que David Copeland, un schizophrène qui a été arrêté plus tard cette année là et qui purge depuis une peine de prison à vie.

CIM Internet