Paris Match Belgique

Enceinte, Shy’m se confie sur son régime « pas hyper drôle »

shy'm enceinte bébé régime people

Shy'm en mai 2018 au Festival de Cannes. | © Le Parisien / frédéric Dugit.

People et royauté

Shy’m, enceinte de son premier enfant, a expliqué à « La Boîte à Questions » de Canal + que certains aspects de sa grossesse n’étaient pas « hyper drôles ».

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Le 23 octobre dernier, la chanteuse Shy’m avait révélé au monde par le biais d’un clip qu’elle était enceinte d’un garçon. Depuis, elle partage avec bonheur des instants de sa grossesse sur ses réseaux sociaux. Mais si la jeune femme semble aux anges, elle a reconnu dans « La Boîte à Questions » de Canal + avoir parfois du mal avec certains aspects de sa grossesse. Estimant être une « épicurienne », l’interprète de « Femme de couleur » a confié avoir eu du mal à dire adieu à ce qu’elle appréciait particulièrement : « plus de cigarettes, plus d’alcool, plus de viande saignante, plus de crustacés, plus de saumon, plus de vin… Plus rien ! Que dalle quoi ». Elle a expliqué avoir dû « changer de vie » et se « restreindre à un régime pas hyper drôle », qu’elle qualifie de « sevrage ».

Lire aussi > Shy’m : « Avec ce nouvel album, je me suis déshabillée »

Lire aussi > Shy’m est enceinte : L’annonce surprise de sa grossesse dans un clip

Dans une interview accordée en octobre à Charts in France, Sh’ym avait raconté à quel point il lui avait été difficile de cacher sa grossesse aux médias. « Mes proches et mes potes, j’ai dû leur dire tout de suite, car quand ils m’ont vu prendre un verre d’eau au lieu du vin… (Rires) Voilà, ce n’est pas trop dans mes habitudes ! Et puis, plus de cigarettes, plus de charcuteries. Après, effectivement, pour pas que beaucoup de gens soient au courant, je suis moins sortie, il a fallu trouver des excuses comme ‘Je suis fatiguée’ ou ‘J’ai pris une grosse cuite’ », avait-elle lâché. Si elle se confie avec plaisir sur ces instants inédits, la chanteuse garde en revanche secrète l’identité du père de l’enfant, rappelant à quel point elle a « toujours été très pudique » sur sa vie privée.

CIM Internet