Paris Match Belgique

Anthony Hopkins célèbre ses 45 ans de sobriété et partage une vidéo à l’occasion

Anthony Hopkins, dépendance alcoolique

L'acteur a souhaité prendre la parole. | © Belga Image

People et royauté

La légende du cinéma n’a pas toujours eu une vie paisible.

 

Il y a 45 ans, le 29 décembre 1975, Anthony Hopkins a pris la grande décision de ne plus toucher à l’alcool et de soigner son addiction. L’acteur avoue aujourd’hui, qu’il était très difficile de travailler avec lui lors de cette sombre période de sa vie. « Cela a commencé comme une habitude normale dans le monde du cinéma: les acteurs boivent. Mais je buvais trop. Je n’étais pas un collègue sympa, car j’avais généralement la gueule de bois sur le plateau. J’étais dégoûtant, on ne pouvait pas me faire confiance. Parfois, je ne comprends pas comment j’ai pu avoir une telle carrière. Je m’attendais à mourir jeune, quelque part dans un caniveau » , explique-t-il dans une vidéo postée sur Instagram.

Lire aussi > Brad Pitt évoque sa précédente addiction à l’alcool, une « échappatoire »

Anthony Hopkins explique qu’il a réussi à se sortir de cette situation car il a eu un véritable déclic. « Une petite voix dans ma tête m’a demandé: ‘Tu veux vivre ou mourir?’ Et je me suis dit que je voulais vivre. J’ai ressenti un tel soulagement. Par la suite, ma vie a été formidable, même si parfois, j’ai des mauvais jours et des doutes » , poursuit-il. S’il admet que lutter contre son ancienne dépendance n’est pas tous les jours facile, même après autant d’années, il conseille aux plus jeunes de ne pas perdre espoir. « N’abandonnez jamais. Soyez courageux et vous trouverez la force nécessaire. C’est comme ça que j’ai toujours tenu bon. » Pour conclure sa vidéo, il a présenté ses bons voeux pour l’année 2021, qu’il espère meilleure.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anthony Hopkins (@anthonyhopkins)

CIM Internet