Paris Match Belgique

Les propos de Camelia Jordana ne passent pas: « Les hommes blancs sont responsables de tous les maux de la terre »

Camelia Jordana, propos polémique

La chanteuse fait polémique. | © Belga Image

People et royauté

La chanteuse s’est une nouvelle fois faite remarquer.

A l’occasion de la sortie de son quatrième album, Camelia Jordana a accordé un entretien à l’Obs. Une interview qui n’est pas passée inaperçue. Alors qu’elle avait fait parler d’elle après ses propos sur les violences policières en mai dernier, c’est cette fois-ci pour son féminisme qu’elle s’est faite remarquer. Elle a notamment expliqué la signification de ce nouvel album et la chanson « Si j’étais un homme » en particulier. Un morceau qu’elle a écrit après avoir été percutée par un automobiliste alors qu’elle circulait en trottinette. « Je suis descendue, je l’ai regardé, interloquée, et il s’est permis de me gueuler dessus. J’étais furieuse en arrivant au studio et en me demandant: si j’avais été un mec haut de 2 mètres est-ce que cet homme se serait permis de rouler sur une trottinette et de hurler?”. J’ai écrit cette phrase: ‘Si j’étais un homme’, et le reste de la chanson est sorti en 10 minutes » , explique-t-elle.

Lire aussi > Angèle vole au secours de Camélia Jordana à travers une pique bien sentie

Ce n’est pas la seule chanson qui fait référence aux hommes, elle a également mentionnée la chansson « Les garçons », dans laquelle elle dresse une véritable ode à la gente masculine. « L’ensemble de ces chansons disent que si j’étais un homme, je demanderais pardon, je questionnerais les peurs, et je prendrais le temps de m’interroger. Car les hommes blancs sont, dans l’inconscient collectif, responsables de tous les maux de la terre » , poursuit-elle. Des propos qui ont rapidement fait polémique et qui ont été condamnés par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme.

CIM Internet