Paris Match Belgique

Elizabeth II : Accusée de harcèlement, une représentante de la Reine démissionne

Elizabeth II le 13 juin 2020. | © TOBY MELVILLE / POOL / AFP

People et royauté

Visée par une enquête, sa représentante officielle au Canada a quitté ses fonctions. 

Nouveau coup dur pour Buckingham Palace. Alors qu’un cousin d’Elizabeth II a récemment avoué des actes d’agressions sexuelles en Écosse, voilà qu’une nouvelle crise éclabousse la Couronne au Canada. Julie Payette, gouverneure générale et représentante officielle de la Reine dans le pays, a démissionné, rapporte BFM TV.

Lire aussi > Elizabeth II : Après le prince Andrew, un autre de ses proches est accusé d’agression sexuelle

Harcèlement, « climat toxique », « violence verbale »… Payette était dans l’oeil du cyclone depuis le mois de juillet, période à laquelle une enquête a été lancée suite aux plaintes répétées de son staff à bout de nerf. « Des tensions sont apparues à Rideau Hall (la résidence officielle du monarque et du gouverneur général du Canada, Ndlr) au cours des derniers mois et j’en suis désolée« , a-t-elle déploré dans un communiqué. « Bien qu’aucune plainte officielle ou grief officiel n’ait été formulé au cours de ce mandat (…), je prends toujours ces allégations très au sérieux », a-t-elle ajouté au moment de quitter officiellement ses fonctions. Une démission entérinée par le Premier ministre Justin Trudeau qui a souligné que « tous les employés du gouvernement du Canada ont le droit de travailler dans un milieu sain et sécuritaire ».

CIM Internet