Paris Match Belgique

FKA Twigs donne des détails glaçants sur sa relation toxique avec Shia LaBeouf

fka twigs shia labeouf

FKA Twigs en 2015. | © JACK TAYLOR / AFP.

People et royauté

La pop star est revenue dans un podcast sur l’histoire abusive qu’elle a entretenue avec l’acteur.

La nouvelle avait fait l’effet d’un mini séisme sur la planète people mi-décembre. La chanteuse FKA Twigs révélait alors avoir été victime de violences conjugales pendant sa relation avec l’acteur Shia LaBeouf, qui collectionne les frasques.

Lire aussi > Shia LaBeouf poursuivi pour agression sexuelle par la chanteuse FKA Twigs

Le New York Times levait le voile sur les accusations et révélait par la suite que la chanteuse avait porté plainte devant un tribunal de Los Angeles pour avoir été « battue, isolée et agressée sexuellement régulièrement. »

« Je ne regarderais pas les autres hommes dans les yeux »

Si FKA Twigs a décidé de rendre cette affaire publique, c’est pour encourager les femmes victimes de violences conjugales à faire pareil. En effet, elle considère qu’il existe encore trop de tabous à ce sujet.

C’est pour cette raison qu’elle continue à en parler, comme lors du récent podcast de la BBC Grounded with Louis Theroux, où elle est revenue plus en détails sur cette histoire.

« J’ai vraiment eu l’impression d’être incapable de le quitter, je me sentais sous son emprise… cela me dépassait totalement », a-t-elle avoué, avant d’expliquer que lors des quatre dernier mois de leur relation elle ne pouvait plus regarder d’hommes dans les yeux : « Il m’a dit que je savais à quoi il ressemblait et que si je l’aimais, je ne regarderais pas les autres hommes dans les yeux. C’était donc ma réalité pendant quatre bons mois vers la fin de la relation, à savoir que je n’avais pas le droit de regarder les hommes dans les yeux. »

20 bisous par jour

« Il me disait que sa précédente petite amie faisait ce qu’il fallait, contrairement à moi… C’était 20 contacts et 20 bisous par jour, un renforcement de ma dévotion pour lui, et de mon engagement envers lui, ce qui est épuisant car il n’y a plus rien de naturel », confie-t-elle encore dans un récit accablant.

La chanteuse explique que pour sortir de cette relation toxique, elle a eu recours à un numéro d’urgence. Un appel qui lui a permis de se sentir écoutée pour la première fois.

Lire aussi > Violences conjugales : Shia LaBeouf largué par Margaret Qualley, la fille d’Andie MacDowell

Shia LaBeouf avait lui réagi en décembre à ces accusations, niant les plus violentes mais reconnaissant son comportement déviant : « Je me montre abusif envers moi-même et toutes les personnes qui m’entourent depuis des années. Je suis connu pour faire du mal aux gens les plus proches de moi. J’ai honte de ce passé et désolé d’avoir imposé cela aux gens que j’ai blessé. Il n’y a rien d’autre à ajouter ».

CIM Internet