Paris Match Belgique

Meghan accusée d’avoir « effacé » ses prénoms du certificat de naissance d’Archie

meghan markle

Le Prince Harry et Meghan Markle en février 2018. | © Albert Nieboer/Royal Press Europe/RPE.

People et royauté

Le tabloïd The Sun a révélé que le certificat de naissance du fils de Meghan Markle et du prince Harry, Archie, avait été modifié quelques jours après son édition initiale en 2019.

 

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Le certificat de naissance d’Archie, le fils de Meghan Markle et du prince Harry, est au coeur des débats cette semaine après que le tabloïd The Sun a révélé le 30 janvier 2021 que des modifications y avaient été apportées. Une démarche administrative qui fait jaser outre-Manche… pour pas grand-chose ?

Lire aussi > Harry esseulé : Meghan Markle ne va pas revenir en Angleterre avec lui

Sur le certificat de naissance initial, qui avait été rempli quelques jours après la naissance du petit Archie le 6 mai 2019, les parents du bébé étaient ainsi nommés : « Son Altesse Royale Henry Charles Albert David duc de Sussex » et « Rachel Meghan Son Altesse Royale la duchesse de Sussex ». Selon un document officiel consulté par The Sun, qui le publie sur son site, le couple aurait apporté quelques jours plus tard, le 5 juin 2019, des corrections : Harry était finalement nommé « Son Altesse Royale le prince Henry Charles Albert David duc de Sussex » et Meghan « Son Altesse Royale la duchesse de Sussex ».

Un changement « sans précédent »

The Sun a interprété ce changement « sans précédent » comme une volonté de la duchesse de Sussex de supprimer ses prénoms afin de seulement conserver son titre royal, alors que le Megxit se tramait déjà en coulisses – Harry et Meghan avaient annoncé fin juin 2019 qu’ils s’écartaient de le Royal Foundation pour établir leurs bureaux indépendants. En «supprimant» ses prénoms, assure The Sun, Meghan aurait soi-disant rendu « hommage » à Diana, dont le prénom n’apparaissait pas sur les certificats de naissance de ses fils. Seule l’appellation « Son Altesse Royale la princesse de Galles » y était notée à l’époque. Enfonçant le clou, The Sun a également avancé que la « décision » de Meghan était aussi là pour faire « un pied de nez » à sa belle-soeur Kate Middleton, dont les prénoms apparaissent sur chacun des certificats de naissance de ses enfants comme tel : « Catherine Elizabeth Son Altesse Royale la duchesse de Cambridge ».

Lire aussi > Kate Middleton écrase Meghan Markle au test de popularité, ce sondage qui en dit long

Cette nouvelle attaque de la presse a en tout cas vite fait réagir les Sussex. Dans un communiqué repris sur Twitter par le biographe du couple, Omid Scobie, les représentants de Meghan et Harry ont fait savoir que ces modifications n’avaient pas été « demandées » par les principaux intéressés, mais qu’elles avaient été « dictées par le palais ». « Voir ce tabloïd britannique et leur carnaval de soi-disant « experts » qui ont choisi de transformer cela de manière trompeuse en un « pied de nez » familial calculé et de suggérer que (Meghan) voudrait étrangement être dépourvue de nom sur le certificat de naissance de son enfant, ou tout autre document juridique, serait risible s’il n’était pas offensant. Il se passe beaucoup de choses dans le monde. Concentrons-nous sur cela plutôt que sur le fait de vouloir faire du clic », a fermement conclu un représentant.

 

CIM Internet