Paris Match Belgique

« Production cauchemardesque » : Tom Cruise et son comportement « obsessif » dénoncés par les équipes de Mission Impossible

Tom Cruise à Venise en octobre 2020. | © ANDREA PATTARO / AFP

People et royauté

Les équipes de tournage de Mission Impossible 7 seraient au bout du rouleau.

À Londres ou à Venise, en voiture ou sur un train lancé à pleine vitesse, avec ou sans confinement… Tom Cruise a remué ciel et terre pour venir à bout du tournage du dernier volet de Mission Impossible. Au point de devenir impossible à vivre pour les équipes de tournage ? L’attitude « obsessionnelle » de l’acteur américain de 58 ans est au coeur de nouvelles révélations.

Quand détermination rime avec obsession

“Nombreux sont ceux qui souhaitent arrêter les frais et laisser tomber le tournage pour le reprendre lorsque nous le pourrons. Mais Tom est complètement obsédé par le fait de finir le film, et personne ne l’arrêtera », a confié un membre du staff au bout du rouleau dans la presse britannique. “C’est la personne la plus déterminée que je connaisse. C’est épatant, mais c’est un cauchemar”, lit-on à propos de celui qui avait poussé un coup de gueule tonitruant à l’encontre d’employés jugés trop laxistes au niveau des gestes barrières et des mesures de sécurité en vigueur à cause du coronavirus. 

Lire aussi > Une actrice accuse Tom Cruise d’être un « dictateur abusif » et d’avoir mis en scène son pétage de plomb

Après un tour d’Europe, les caméras ont été posées aux Émirats arabes unis dans l’espoir d’éviter un énième report. Mais les incertitudes autour du vol retour et la quarantaine imposée aux équipes une fois arrivées au Royaume-Uni sapent encore davantage le moral des troupes. « Les employés les plus jeunes, qui ne sont pas très bien rémunérés, sont en colère et veulent juste rentrer chez eux », lit-on dans le Sun où on l’on parle volontiers de « production cauchemardesque »

CIM Internet