Paris Match Belgique

Prince Philip : Ce qui se cache derrière l’Opération Forth Bridge, activée après le décès du mari d’Elizabeth II

Elizabeth II et Philip en 2019. | © Steve Parsons / POOL / AFP

People et royauté

La nouvelle est tombée ce vendredi : le prince Philip, époux d’Elizabeth II depuis 1952, est mort à l’âge de 99 ans. Voici le protocole qui va se mettre en place après son décès.

Elizabeth II retenait son souffle depuis plusieurs semaines. Le prince Philip, âgé de 99 ans, avait été transféré à l’hôpital le 1er mars, plus précisément au St Bartholomew’s Hospital, et toute l’attention du monde était braquée sur son coeur.

Ce vendredi 9 avril, la nouvelle est tombée sur les réseaux sociaux de la famille royale : Philip Mountbatten, celui qui accompagné Elizabeth II pendant plus d’un demi siècle, s’est éteint « paisiblement » au palais de Windsor.

Après son décès, un processus au nom de code mystérieux va être enclenché : l’ opération Forth Bridge.

À chaque « Royals » son pont

Derrière cette appellation « jamesbondienne » se cache le plan d’action qui suit le décès du prince Philip et le protocole à mettre en place ses funérailles. Chaque membre de la famille royale possèderait d’ailleurs les siens. « Les ponts symbolisent le trajet de la vie vers l’au-delà. Le code ‘ponts’ existe depuis des décennies et les membres de la famille royale en connaissent les contours et valident leurs propres arrangements funéraires », expliquait l’ancien press secretary des Windsor Dickie Arbiter en 2020. Pour Elizabeth II, il s’agit de l’opération « London Bridge », le plus célèbre des ponts du royaume, pour Charles, le « Menai Bridge », situé au pays de Galles. Forth Bridge, lui, est localisé… à Édimbourg, en Écosse. Le clin d’oeil était tout trouvé.

Lire aussi > Le prince Philip et les ovnis : Une passion intacte

Chaîne de commandement

Après le décès de Philip, son épouse va tout d’abord prévenir le Lord Chamberlain, qui est le comte William Peel depuis 2006. Le lord-chambellan est effectivement l’un des plus hauts fonctionnaires du royaume et c’est donc lui qui recevra les instructions millimétrées de la Reine. Buckingham Palace se chargera du communiqué qui sera ensuite envoyé à la BBC et à la Press Association (PA). Une période de deuil national entrera en vigueur durant 12 à 14 jours – on parle parfois de 30 jours – et les drapeaux du pays seront tous en berne. Une attention particulière devrait être apportée aux institutions miliaires, chères à Philip Mountbatten. Il est de coutume qu’aucune nouvelle loi ne soit signée à ce moment-là.

CIM Internet