Paris Match Belgique

Meghan accusée de harcèlement : Ses amis prennent sa défense

Meghan Markle

Meghan Markle. | © IMAGO

People et royauté

L’entourage de Meghan et Harry a pris la défense de la duchesse de Sussex, après que le Times a révélé qu’une plainte pour harcèlement et intimidation à son encontre avait été lancée en 2018.

 

D’après un article Paris Match France de S.L.

Accusée par des employés de Kensington Palace de harcèlement et d’intimidation dans une plainte qui avait été portée fin 2018 par Jason Knauf, le secrétaire à la communication des Sussex lorsqu’ils étaient des membres à part entière de la famille royale, Meghan Markle a démenti ces allégations, se disant « attristée ». Elle peut toutefois compter sur le soutien de ses amis, qui sont nombreux à prendre position dans la presse pour la défendre.

Lire aussi > Scandale à Buckingham Palace : La presse britannique se paie la famille royale avec une Une au vitriol

Dans un article publié mercredi 3 mars 2021 pour le magazine Harper’s Bazaar, le journaliste Omid Scobie, le biographe des Sussex, a révélé que le couple s’attendait à de nouvelles attaques dans la presse en marge de la diffusion de son interview avec Oprah Winfrey. « Harry et Meghan savaient que ça tournerait au vinaigre à l’approche (de l’interview), mais voir une tentative aussi évidente de détruire (Meghan) est pénible et bouleversante », a déclaré un proche.

« Ces accusations ne concordent pas avec la femme que je connais »

« Je déteste dire ça, mais trouvez-moi une femme de couleur avec une position hautement placée qui n’a pas été accusée d’être trop en colère, d’être trop effrayante, d’être trop quoi que ce soit dans un environnement de travail. C’est triste que cela arrive, mais je ne suis pas surpris. Ces accusations (qui ont été relayées par le Times, ndlr) ne concordent pas avec la femme que je connais », a ajouté une autre source proche de Meghan.

Lire aussi > La mère de Kate et Pippa Middleton fait une révélation au cœur du scandale qui agite la famille royale

Sur Instagram, l’une des meilleures amies de l’ex-actrice de 39 ans, Lindsay Roth, s’est exprimée jeudi pour voler à son secours. « Le système de fonctionnement de Meg a toujours été basé sur la gentillesse. La bonté fait partie intégrante d’elle. Je sais ce que je dis après 22 années d’amitié très étroite. J’ai vu de mes propres yeux comment elle traite ses amis et leurs familles, et ses collègues. (…) Elle était cette femme lorsque nous étions étudiantes ensemble à la Northwestern University, elle était cette femme à Los Angeles quand elle passait ses journées à auditionner, elle était cette femme (…) après que vous ayez appris qu’elle sortait avec Harry, elle était cette femme lorsqu’elle est devenue duchesse de Sussex et elle est toujours – sans doute aucun – cette même femme aujourd’hui », a écrit Lindsay.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lindsay Roth (@lindsayjillroth)

Un scénariste de la série Suits, Jon Cowan, a partagé son expérience de travail avec Meghan Markle. « Il est possible que la duchesse de Sussex soit une bonne personne plongée dans un monde inimaginable. Ayant passé 3 années à travailler avec elle à l’époque où elle n’était pas duchesse, j’ai vu une personne chaleureuse, gentille et attentionnée. Je ne sais rien de la situation actuelle mais je lui donne le bénéfice du doute », a-t-il écrit sur Twitter le 4 mars.

Dans une nouvelle bande-annonce de l’interview avec Oprah Winfrey, qui sera diffusée dimanche, Meghan Markle a accusé Buckingham Palace d’avoir « colporté des mensonges » sur elle et Harry. La guerre des mots se poursuit donc entre les deux parties, opposées à des milliers des kilomètres. Jeudi soir, le Daily Mail a par ailleurs publié un nouvel article, révélant que Meghan avait supposément accusé Kate et Camilla d’avoir fait « fuiter » des histoires la concernant. La bataille médiatique n’est donc pas près de se terminer…

CIM Internet