Paris Match Belgique

Harry a parlé avec William et Charles, mais « personne n’a contacté Meghan »

charles william harry meghan royals

Harry, Charles et William. | © JOHN STILLWELL / POOL / AFP.

People et royauté

Gayle King a révélé mardi ses derniers échanges avec les Sussex, expliquant que le prince Harry avait parlé avec son frère et son père, mais que personne ne s’était enquis de prendre des nouvelles de Meghan.

D’après un article Paris Match France de S.L.

Plus d’une semaine après la diffusion de leur interview avec Oprah Winfrey, dans laquelle ils ont stupéfait le monde en accusant entre autres la famille royale de racisme, le prince Harry et Meghan Markle semblent plus esseulés que jamais.

Mardi 16 mars 2021, leur amie journaliste Gayle King a fait de nouvelles révélations dans son émission de télévision « CBS This Morning ». Expliquant qu’elle avait échangé avec les Sussex par téléphone pour « savoir comment ils allaient », la présentatrice américaine a expliqué que le duc était parvenu à s’entretenir avec son frère, le prince William, et avec son père, le prince Charles. « De ce qu’on m’a dit, ces conversations n’ont pas été productives. Mais ils sont heureux d’avoir au moins commencé un échange », a-t-elle dit.

Lire aussi > L’interview de tous les records: combien a rapporté l’entretien de Meghan et Harry ?

Gayle King a ensuite dit que Harry et Meghan étaient « blessés » de voir que Buckingham Palace n’avait pas fait le nécessaire pour prendre position lorsque la duchesse avait été victime d’attaques racistes dans la presse. « Ce qui les bouleverse encore, c’est que le Palais continue de dire qu’ils veulent gérer ça en privé, mais pourtant, ils croient ces fausses histoires qui sont toujours très désobligeantes à l’égard de Meghan », a-t-elle dit. Gayle King faisait ici référence aux récentes accusations de harcèlement dont Meghan Markle fait l’objet par des membres de son ancienne équipe à Kensington Palace. Buckingham a annoncé qu’une enquête interne avait été ouverte pour interroger les personnes qui disent avoir été « intimidées » par la duchesse à l’époque où elle faisait partie intégrante de la famille royale.

« Meghan a des documents pour étayer tout ce qu’elle a dit. Tout. »

À propos de la famille royale, « personne n’a encore contacté Meghan, à l’heure actuelle », a aussi révélé Gayle King. « Je pense que c’est frustrant pour eux de voir que la conversation autour du racisme est centrée sur la famille royale, alors que tout ce qu’ils voulaient depuis le départ, c’était que la famille royale intervienne et dise à la presse d’arrêter avec les histoires fausses, injustes, inexactes et qui ont définitivement une inclination raciale. Et tant que cela ne sera pas reconnu, je pense qu’il sera difficile de passer à autre chose. Mais (Harry et Meghan) veulent aller de l’avant et veulent tous les deux apaiser les choses au sein de cette famille. En fin de compte, c’est la famille de Harry », a-t-elle ajouté.

Lire aussi > « Sincère » : La troupe gospel du mariage de Meghan et Harry prend la défense du prince Charles

La journaliste a aussi prévenu que Meghan avait en sa possession « des documents » qui prouveraient et soutiendraient la totalité de ses déclarations dans son interview avec Oprah Winfrey. « Les accusations de harcèlement ont été soulevées en 2018 et maintenant il y a une enquête en cours sur Meghan Markle, alors que quiconque a travaillé avec elle vous dira exactement qui elle est. (…) Vous savez, c’est vraiment une personne très gentille et attentionnée. Et comme je l’ai dit, Meghan a des documents pour étayer tout ce qu’elle a dit lors de l’interview d’Oprah. Tout », a-t-elle conclu.

CIM Internet