Paris Match Belgique

« Une trahison » : Ce nouveau coup bas de Meghan et Harry ne passe pas du tout

Meghan et Harry en 2019. | © Jeremy Selwyn / POOL / AFP

People et royauté

Les Sussex s’attirent de nouveau les foudres des Britanniques. 

Meghan et Harry hériteront-ils bientôt du titre peu reluisant de « persona non grata » au Royaume-Uni ? Alors que leur popularité y est plus que jamais berne, l’actrice et le Prince y sont de nouveau accusés de déshonneur. En cause ? Leur propension à faire fuiter des conversations à caractère privé aux États-Unis.

Lire aussi > Michelle Obama réagit à son tour aux accusations de racisme de Meghan Markle

Alors qu’Elizabeth II a publiquement appelé à l’apaisement dans un communiqué et que l’on disait Charles et William prêts à renouer le contact avec Harry, c’est de la bouche de Gayle King, une journaliste américaine de CBS, qu’est venue l’information : « On m’a dit que ces conversations n’avaient pas été productives, mais ils sont heureux d’avoir au moins démarré cette conversation ». « Une trahison » qui annihile tout espoir de paix durable estime le Daily Mail sans détour.

« Aucune des Maisons, que ce soit la Reine, le prince de Galles ou le duc et la duchesse de Cambridge, ne feront de commentaire en continu à propos de conversations privées », a déploré une source dans le tabloïd britannique, particulièrement véhément à l’égard des Sussex depuis le début de l’affaire et n’hésitant pas à pointer du doigt les contradictions du couple. Désormais, c’est bien plus qu’un océan qui les sépare de Buckingham Palace.

 

CIM Internet