Paris Match Belgique

« Elle est formidable » : Donald Trump défend Elizabeth II et enfonce (encore) Meghan Markle

Donald Trump et Elizabeth II le 13 juillet 2018. | © Matt Dunham / POOL / AFP

People et royauté

L’ancien président américain a réagi aux rumeurs qui annoncent que l’actrice pourrait se présenter en tant que Démocrate dans un futur proche.

Donald Trump persiste et signe : il n’est « pas fan » de Meghan Markle. Mais celui qui pourrait bien retenter sa chance dans l’espoir de briguer un second mandat à Washington verrait plutôt d’un bon oeil l’arrivée de la Duchesse sur l’échiquier politique américain. Aux États-Unis, on annonce en effet volontiers que l’ancienne actrice de 39 ans compte se présenter dès 2024 sous pavillon démocrate.

« La Reine est une personne formidable »

« J’espère que cela va se produire. Si c’est le cas, je pense que ça m’incitera encore plus à me présenter », a-t-il confié, interrogé sur le sujet par Fox News. L’ancien POTUS a souligné qu’il avait peu goûté la récente sortie médiatique de l’Américaine et la façon dont « elle parle de la famille royale et de la Reine ». Le Républicain a même tenu à défendre publiquement Elizabeth II, rencontrée en juillet 2018 au château de Windsor, puis de nouveau en juin 2019. « Il se trouve que je connais la Reine, comme vous le savez. Je l’ai rencontrée et je pense qu’il s’agit d’une personne formidable, et je ne suis pas fan de Meghan », a-t-il ajouté.

Lire aussi > Harry a parlé avec William et Charles, mais « personne n’a contacté Meghan »

Lors du Megxit, Donald Trump avait déjà pris parti pour la monarchie britannique. « Je souhaite bon courage à Harry, parce qu’il va en avoir besoin », avait-il lâché.

CIM Internet