Paris Match Belgique

Son rôle de futur roi, les tensions avec Harry et Meghan… Les proches de William se confient

Son rôle de futur roi, les tensions avec Harry et Meghan... Les proches de William se confient

Le prince William, le prince Harry, Meghan Markle et Kate Middleton. | © Paul Grover / AFP

People et royauté

L’entourage du prince William s’est confié pour révéler l’état d’esprit du duc de Cambridge après les déclarations explosives de son frère à la télévision américaine.

 

D’après un article Paris Match France de S.L.

Que pense le prince William des déclarations de son frère à la télévision américaine ? Face à Oprah Winfrey le 7 mars dernier, le prince Harry avait porté de lourdes accusations à l’encontre de la famille royale avec son épouse Meghan Markle, accusant la « Firme » de racisme. Au milieu de ces confidences, Harry avait également dit qu’il s’était senti « piégé » dans l’institution monarchique jusqu’à sa rencontre avec l’ex-actrice américaine. « J’étais piégé mais je ne savais pas que j’étais piégé. Piégé dans le système avec le reste de la famille. Mon père et mon frère sont piégés. Ils n’ont pas le droit de partir et j’ai beaucoup de compassion pour eux », avait dit le duc de Sussex.

Lire aussi > Interview de Meghan et Harry : Effondrés, William et Charles ne veulent plus adresser la parole au couple

Dans un article publié le 20 mars 2021, le Sunday Times a révélé les confidences de proches collaborateurs et amis du prince William. Selon eux, le duc de Cambridge était « sous le choc » des accusations et déclarations des Sussex. « Il ne savait plus où donner de la tête », a-t-on dit. Quant au fait que Harry ait dit qu’il était supposément lui aussi « piégé » dans la famille royale ? Son cadet est « loin de la réalité » car il ne le voit pas du tout de cet oeil. « Il a une voie toute tracée pour lui et il accepte entièrement son rôle. Il est vraiment le petit-fils de la sa grand-mère en ce qui concerne le devoir et le service », a-t-on confié.

« Chaque fois qu’il y avait un drame, il essayait personnellement de régler le problème »

Le Sunday Times revient également sur les tensions qui ont secoué Kensington Palace, entre 2018 et 2019, à l’époque où Harry et Meghan étaient des membres senior de la famille royale. D’après des sources concordantes, William aurait tout fait pour arrondir les angles. « Chaque fois qu’il y avait un drame, ou un membre du personnel sur le point de démissionner, William essayait personnellement de régler le problème », a-t-on ajouté.

L’épisode du « Megxit » est aussi évoqué. Les proches de William ont confirmé que ce dernier avait été particulièrement contrarié lorsque début 2020 Harry et Meghan avaient lancé leur site internet Sussex Royal « avant même le sommet de Sandringham » lors duquel les différentes parties se sont retrouvées pour tenter de négocier la sortie des Sussex. Quelques semaines plus tard, la reine avait décrété que Harry et Meghan ne pouvaient plus utiliser le terme « royal » pour leurs futurs projets professionnels. Les Sussex avaient alors répliqué que « bien qu’il n’y ait aucune compétence de la monarchie sur l’utilisation du mot « royal » à l’étranger, le duc et la duchesse de Sussex n’ont pas l’intention d’utiliser « Sussex Royal » ou « Royal » ». Une déclaration scandaleuse aux yeux du duc de Cambridge. « Ç’en était trop pour William. Il a eu la sensation qu’ils avaient pris la reine par surprise de façon si insultante et irrespectueuse », a-t-on dit. Cet affront, précise le Sunday Times, serait l’une des principales raisons pour lesquelles William s’était montré distant avec Harry et Meghan lors de la Journée du Commonwealth en mars 2020. La dernière sortie officielle des deux frères avant le départ du cadet pour les États-Unis.

Les Cambridge et les Sussex lors de leur dernière sortie officielle groupée en mars 2020
Les Cambridge et les Sussex lors de leur dernière sortie officielle groupée en mars 2020. © Sipa

Lire aussi > Meghan défie la reine et dit que rien ne l’empêche « légalement » d’utiliser « Sussex Royal »

« Harry lui manquera à jamais »

Un an après le départ de Harry, William reste toutefois déterminé à apaiser les relations dans un futur proche. Un membre de son entourage a assuré qu’une fois « qu’il a surmonté la colère sur la façon dont les choses se sont passées, il s’est retrouvé frappé par l’absence de son frère. Ils ont tout partagé dans leurs vies, un bureau, une fondation, des réunions ensemble presque tous les jours et il y avait beaucoup de plaisir en cours de route. Il lui manquera à jamais », a-t-il déclaré. Un autre ami a ajouté : « C’est encore frais. Il est très bouleversé par ce qu’il s’est passé, bien qu’il ait l’intention absolue que sa relation avec Harry guérisse avec le temps ».

Lire aussi > Choqué par l’attitude du prince Harry envers la reine, le prince William est dans une colère noire

S’il est sur un chemin bien différent de son frère, William s’est rapproché de sa grand-mère, la reine Elizabeth II, et de son père, le prince Charles. Les épreuves des derniers mois, du « Megxit » au retrait du prince Andrew de la vie publique à la suite du scandale Epstein, et maintenant de la controverse de l’interview avec Oprah Winfrey, leur ont permis de mieux se comprendre. « Cela a changé la façon dont la reine le voit, elle apprécie ce qu’il apporte », a glissé un collaborateur. William estime lui-même que sa relation avec sa grand-mère s’est « considérablement améliorée » ces dernières années et que leurs opinions sont « plus alignées que jamais ».

Quant à Kate Middleton, elle est plus que jamais son pilier, alors que le couple fêtera fin avril son dixième anniversaire de mariage. « Ils ont une relation solide et elle lui donne confiance. Il n’y a pas de jalousie, de frictions, ils sont heureux des succès de chacun », a-t-on conclu.

CIM Internet