Paris Match Belgique

Jean-Pierre Pernaut pousse un nouveau coup de gueule contre les forces de l’ordre

Jean-Pierre Pernaut prise de position

Il a souhaité soutenir la commerçante. | © Belga Image

People et royauté

Les prises de position répétées du journaliste font de lui l’une des personnalité les plus appréciées des Français.

 

Comme à son habitude, Jean-Pierre Pernaut n’a pas sa langue dans sa poche. Dans sa nouvelle émission Jean-Pierre et vous diffusée sur LCI, il est revenu sur le cas d’une commerçante ayant reçu une lourde amende il y a quelques semaines. En effet, lors d’un reportage sur les conséquences de la crise, on avait pu découvrir Flaurence Vendeuvre, une commerçante de Dieppe. Cette dernière avait été placée en garde à vue après s’être rendue dans son magasin de vêtements pour y prendre quelques photos et ainsi vendre ses produits autrement. La police l’avait interpellée et le ton était vite monté. En conséquence, la commerçante avait écopé d’une amende et de l’obligation de suivre une stage de citoyenneté.

Lire aussi > La remplaçante de Jean-Pierre Pernaut a déjà battu son record d’audience

Jean-Pierre Pernaut a donc décidé dans sa dernière émission de la recontacter pour prendre de ses nouvelles. Elle a ainsi expliqué qu’elle avait été mise en garde à vue pour non-respect du confinement et outrage et a fait part de sa sanction. « Un stage de citoyenneté  ? Parce qu’on apprend aux citoyens qui veulent travailler un stage de citoyenneté », s’est alors exclamé Jean-Pierre Pernaut. « Oui… Moi je voulais travailler c’est tout. Tout ce que je demande c’est travailler », lui a-t-elle répondu. Jean-Pierre Pernaut a conclu plein d’ironie : « Peut-être que dans ce stage de citoyens, on vous dira que ce n’est pas bien. » Un message pour le moins direct.

CIM Internet