Paris Match Belgique

La cause de la mort du prince Philip vient d’être révélée

Pince Philip

Il s'est bel et bien éteint paisiblement. | © Belga Image

People et royauté

Près d’un mois après le décès de l’époux de la reine Elizabeth II, la cause de sa mort a été révélée au grand public.

 

Le 9 avril dernier, le Prince Philip nous quittait. Depuis lors, beaucoup s’interrogent sur les circonstances de son décès. En effet, en mars dernier, le monarque avait dû subir une intervention cardiaque, qui selon les informations officielles s’était déroulée avec succès. Néanmoins, lors de l’annonce de sa mort, les rumeurs ont vite fait le lien avec cette opération, la considérant même à l’origine de son décès. Il n’en est pourtant rien, puisque selon le certificat de décès du prince il serait mort de “vieillesse”. En effet, le Daily Telegraph explique dans ses colonnes que ce dernier a été rédigé par Sir Huw Thomas, le chef de la maison médicale royale. Le média précise également que cette cause de mortalité est “validée seulement si le patient a plus de 80 ans et si le médecin l’a personnellement soigné pendant une longue période, en observant un déclin progressif. »

Lire aussi > Comment Meghan a rendu hommage au prince Philip

Le certificat précise qu’aucune autre maladie ou blessure n’est à l’origine de la mort de l’époux de la reine Elizabeth II. Son intervention chirurgicale subie au mois de mars n’a donc eu aucune conséquence sur son état de santé général. Le prince est bien parti « paisiblement au château de Windsor », comme l’avait indiqué le communiqué officiel. La famille royale a pu lui faire ses derniers adieux lors d’une cérémonie le 17 avril sur le domaine Windsor. Il repose à présent dans le caveau de la chapelle Saint George.

CIM Internet