Paris Match Belgique

Le prince Harry clash les médias et compare sa vie à un film culte de Jim Carrey

Le prince Harry clash les médias et compare sa vie à un film culte de Jim Carrey

Le prince Harry. | © VALERIE MACON / AFP

People et royauté

Une pression médiatique qui était trop forte au Royaume-Uni.

 

Loin de la monarchie britannique, le prince Harry se laisse aller à de plus en plus de confidences. Cette fois-ci, c’est lors d’une interview avec l’acteur Dax Shepard pour son podcast « Armchair Expert » que le prince s’est confié sur son ancienne vie en Angleterre. Il y a maintenant plus d’un an, le duc de Sussex et sa femme Meghan Markle ont décidé de s’installer en Californie avec leur fils Archie. L’occasion pour eux de se défaire de leurs obligations royales, mais également, de s’éloigner des tabloïds britanniques.

Lire aussi > Un ami lâché par le prince Harry se livre : « Meghan l’a trop changé, on l’a perdu »

La pression médiatique était telle que le prince Harry n’hésite pas à comparer sa vie à celle de Jim Carrey dans The Truman Show. Cette comédie dramatique raconte l’histoire de Truman Burbank qui pense vivre une vie tranquille, alors qu’il est en réalité le héros d’une télé-réalité. Tout comme le personnage principal du film, le prince Harry estime n’avoir aucune vie privée sachant que tous les moments de sa vie sont filmés et diffusés dans le monde entier. « Juste parce que je suis une personne connue, je ne peux pas sortir. C’est vraiment triste et l’argument des paparazzi et de tout le monde est que si vous êtes dans un espace public, c’est tout à fait bien acceptable de le faire. Alors, quel est notre droit humain, en tant qu’individu et en tant que famille, si vous dites qu’à partir du moment où nous sortons de chez nous, la chasse est ouverte et le jeu gratuit – quoi, au nom de l’intérêt du public ? Il n’y a aucun intérêt public à emmener vos enfants se promener sur la plage. Rien, ce n’est pas de l’information. C’est mon problème avec ça, les informations devraient rester des informations. »

Une pression médiatique qui semble maintenant derrière lui, depuis qu’il vit dans un large domaine près de Santa Barbara. « En vivant ici maintenant, je peux véritablement lever la tête et en fait, je me sens différent, mes épaules sont retombées, les siennes aussi (celles de Meghan Markle, ndlr), tu peux te promener en te sentant un peu plus libre. Je peux emmener Archie à l’arrière de mon vélo. Je n’avais jamais eu la chance de faire ça », confie le prince Harry au micro de Dax Shepard.

CIM Internet