Paris Match Belgique

Demi Lovato annonce se sentir « ni strictement homme, ni strictement femme » et change de pronom

Demi Lovato annonce se sentir “ni strictement homme, ni strictement femme” et change de pronom

Demi Lovato. | © LISA O'CONNOR / AFP

People et royauté

L’artiste souhaite que l’on utilise désormais le pronom « iel » en français.

 

Demi Lovato a annoncé dans une vidéo sur les réseaux sociaux ne s’identifier « ni strictement homme, ni strictement femme ». L’interprète de « Sorry Not Sorry » souhaite désormais que l’on utilise les pronoms anglais « they/them », que l’on traduit en français par « iel », rapporte le Huffingtonpost« Cette décision a été prise après un long travail de guérison et de réflexion personnelle », explique-t-iel.

Lire aussi > Pour Demi Lovato, les « gender reveal parties » sont transphobes

« Chaque jour où nous nous réveillons, nous avons une nouvelle chance d’être qui nous voulons et souhaitons être. J’ai passé la majorité de ma vie à grandir devant vous. Vous avez vu le bon, le mauvais, et tout ce qui se trouve entre les deux. Non seulement ma vie a été un voyage pour moi-même, mais je vivais aussi pour ceux de l’autre côté des caméras », peut-on lire en légende.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Demi Lovato (@ddlovato)

« Je ne prétends pas être un expert ou un porte-parole »

Iel tient également à dire qu’iel est encore en train d’apprendre qui iel est, et qu’iel « ne prétend pas être un expert ou un porte-parole ».

L’artiste explique s’ouvrir aujourd’hui dans cette vidéo pour aider celles et ceux qui n’osent pas en parler à leur entourage. « Partager ça avec vous ouvre maintenant à un autre niveau de vulnérabilité pour moi. Je fais ça pour celles et ceux qui n’ont pas été en mesure de partager qui iels sont vraiment avec leurs proches. Continuez à vivre dans la vérité et sachez que je vous envoie beaucoup d’amour. »

Lire aussi > Dans un documentaire choc, Demi Lovato révèle avoir été violée lorsqu’elle était adolescente

Utiliser le pronom « iel » dans les médias n’est pas anodin, et peut aider les personnes non binaires à se sentir mieux acceptées.

CIM Internet