Paris Match Belgique

Michel Drucker était prêt à mourir après son opération : « Débranchez-moi »

michel drucker operation people

L'opération a finalement été un succès et Michel Drucker a retrouvé son célèbre canapé rouge en février dernier. | © LE PARISIEN / Fred Dugit.

People et royauté

Juste avant d’être opéré au cœur, Michel Drucker a demandé à ses médecins de le débrancher s’il devait se réveiller avec un handicap.

Jeudi dernier, Michel Drucker était invité sur le plateau de « Touche Pas à Mon Poste » pour promouvoir son livre Ça ira mieux demain. L’occasion pour l’animateur de revenir sur une conversation forte qu’il a eue avec ses médecins juste avant sa lourde opération du cœur.

Lire aussi > « Vivement dimanche » : Les mots émus de Michel Drucker pour son grand retour

« Plutôt mourir que de me réveiller sans pouvoir exercer mon métier »

« Débranchez-moi. Hors de question que je puisse me réveiller avec des handicaps. Avec une aphasie, un tremblement, je ne pourrai plus jamais pratiquer mon métier, alors ce n’est plus la peine. Vous me débranchez », a lancé Michel Drucker à ses médecins. Lorsqu’ils lui font remarquer que c’est interdit en France, il répond : « plutôt mourir que de me réveiller sans pouvoir exercer mon métier ».

« Il n’y a pas d’opération sans risques et une opération comme la mienne était gigantesque. Le protocole, c’est ça, l’anesthésiste vient vous voir et vous demande : ‘Si ça se passe mal, on prévient qui ? On va prendre un gros risque avec cette opération’. J’ai dit : ‘Vous prévenez ma femme, mais vous me débranchez‘ », a précisé l’animateur de 78 ans.

Lire aussi > Michel Drucker a été opéré du coeur samedi, sa rentrée reportée de quelques semaines

L’opération a finalement été un succès et Michel Drucker a retrouvé son célèbre canapé rouge en février dernier.

Avec Belga

CIM Internet