Paris Match Belgique

Jacques et Gabriella ont retrouvé leur maman, la princesse Charlène, en Afrique du Sud

Jacques et Gabriella ont retrouvé leur maman, la princesse Charlène, en Afrique du Sud

Albert, Jacques, Gabriella et Charlène. | © David Niviere / Abacapress

People et royauté

Après leur apparition jeudi au balcon du Palais princier de Monaco, le prince Albert II et ses jumeaux se sont envolés pour l’Afrique du Sud pour y retrouver la princesse Charlène.

 

D’après un article Paris Match France de Dominique Bonnet

On imagine la joie de la princesse Charlène de Monaco. Bloquée en Afrique du Sud pour raison de santé, la maman du prince Jacques et de la princesse Gabriella a pu, enfin, à la fin de la semaine passée, serrer ses enfants dans ses bras. Et ses jumeaux âgés de 6 ans et demi n’étaient pas les seuls à la rejoindre, quelques heures seulement après leur apparition au balcon du Palais princier pour la Fête-Dieu. Son mari, le prince Albert II, avait fait lui aussi le voyage.

Lire aussi > Gabriella et Jacques de Monaco, les vraies stars très stylées du Grand Prix de Formule 1

Ces retrouvailles familiales, l’épouse du souverain du Rocher n’a pas manqué de les partager sur son compte Instagram. Elle a en effet publié, ce vendredi 4 juin 2021, une photo les montrant réunis tous les quatre pour fêter le 5e anniversaire de la petite Aiva, la fille de Sean Wittstock, plus jeune de ses deux frères qui vit toujours en Afrique du Sud, contrairement à Gareth, installé quant à lui dans la Principauté.

Sur le cliché diffusé, la fillette se trouve avec sa tante, son oncle et ses cousins monégasques devant son gâteau. Sont également présents ses parents et son grand frère.

Balade à la découverte de la faune sauvage africaine

Le lendemain, c’est une autre image que la princesse Charlène a dévoilée. Cette fois, on y retrouve les quatre enfants seulement en compagnie d’Albert et Sean. Assis dans un véhicule ouvert, en tenue de rangers, ils paraissent avoir été immortalisés lors d’une balade à la découverte de la faune sauvage locale, si chère au cœur de l’ancienne nageuse sud-africaine. Laquelle n’a posté en légende qu’un émoji. En forme de cœur.

Lire aussi > Stéphanie de Monaco obligée de remplacer Charlène, toujours absente

CIM Internet