Paris Match Belgique

La stupéfiante chute de Chrissy Teigen, harceleuse compulsive

Chrissy Teigen

Chrissy Teigen et son mari John Legend en janvier 2019. | © R. Wagner / Future Image.

People et royauté

Accusée d’avoir harcelé plusieurs personnes sur les réseaux sociaux il y a des années, Chrissy Teigen s’est de nouveau platement excusée pour son comportement. Un designer, Michael Costello, a enfoncé le clou en partageant sa douloureuse expérience.

D’après un article Paris Match France de S.L.

Le mois dernier, Chrissy Teigen s’était retrouvée au coeur d’une tempête médiatique lorsque Courtney Stodden, mannequin et personnalité de télévision américaine, avait révélé qu’elle l’avait harcelée en ligne il y a dix ans de cela. « Elle ne se contentait pas de me tweeter qu’il fallait que j’aille dormir six pieds sous terre, elle m’envoyait aussi des messages privés me disant d’aller me tuer. Des choses comme « j’ai hâte que tu meurs » », avait révélé Courtney Stodden, aujourd’hui âgée de 26 ans. A l’époque, cette dernière n’était même pas encore majeure. En 2011, elle s’était fait connaître en épousant à l’âge de 16 ans l’acteur Doug Hitchison, de 34 ans son aîné. Une histoire d’amour qui lui a attiré de nombreuses attaques malveillantes, dont celles de Chrissy Teigen.

Lire aussi > Chrissy Teigen confie qu’elle ne pourra plus avoir d’enfants dans un témoignage bouleversant

Mea culpa à Courtney

Après le témoignage de Courtney Stodden, Chrissy Teigen (35 ans) avait réagi en présentant des excuses. «Peu de gens ont la chance d’être tenus responsables de toutes leurs conneries passées devant le monde entier. Je suis mortifiée et triste de ce que j’étais. J’étais une troll (se dit des personnes qui provoquent les autres en ligne, ndlr) peu sûre d’elle, en quête d’attention. J’ai honte et je suis complètement gênée de mon comportement mais ce n’est rien comparé à ce que j’ai fait ressentir à Courtney. J’ai travaillé si dur pour vous donner de la joie et être aimée et le sentiment de vous décevoir est presque insupportable, vraiment. Ce n’étaient pas mes seules erreurs et ce ne seront sûrement pas mes dernières aussi dur que j’essaie (…). J’ai essayé de contacter Courtney en privé, mais comme j’ai alimenté tout cela publiquement, je tiens également à m’excuser publiquement. Je suis vraiment désolée, Courtney. J’espère que tu pourras guérir maintenant sachant à quel point je suis profondément désolée», avait écrit l’épouse de John Legend le 12 mai sur Twitter.

Sur sa page Instagram, Courtney Stodden avait renchéri en assurant que Chrissy Teigen n’était pas sincère car elle n’avait jamais tenté de la contacter en privé, contrairement à ce qu’elle prétendait. Elle avait aussi publié une capture de sa page Twitter, montrant que son compte était toujours bloqué par Chrissy Teigen. Courtney Stodden avait toutefois dit qu’elle acceptait ses excuses.

À la suite de cela, Chrissy Teigen a perdu quelques contrats et sponsors, dont son partenariat avec la chaîne de magasins Bloomingdale’s.

Deuxième salve d’excuses

Des semaines plus tard, ce 14 juin, la mère de famille a signé son retour sur les réseaux sociaux avec un nouveau message. « Pas un jour, pas un seul instant ne s’est écoulé sans que je n’aie ressenti le poids écrasant du regret pour les choses que j’ai dites dans le passé. (…) Je me suis publiquement excusée auprès d’une personne, mais il y en a d’autres (…) qui ont besoin d’excuses. Je suis en train de les contacter en privé. (…) Il n’y a simplement aucune excuse pour mes horribles tweets passés. (…) J’étais une troll, constamment. Et je suis tellement désolée. (…) Je manquais de confiance, j’étais immature (…). La vérité est que je ne suis plus la même personne qui écrivait ces choses horribles. J’ai grandi, j’ai suivi une thérapie, je me suis mariée, j’ai eu des enfants, j’ai continué la thérapie, j’ai connu la perte et le chagrin, j’ai poursuivi la thérapie et j’ai vécu d’autres choses de la vie », a-t-elle écrit. Le top a conclu sa missive en demandant au public d’avoir une chance de se racheter.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par chrissy teigen (@chrissyteigen)

Michael Costello partage son histoire

Malheureusement pour elle, le timing n’est pas encore de son côté. Quelques heures après sa publication, le créateur de mode Michael Costello (révélé dans l’émission «Project Runway» et devenu par la suite très apprécié des stars) s’est exprimé à son tour sur Instagram, révélant sa douloureuse expérience avec Chrissy Teigen. « Je ne voulais pas faire ça, mais je ne peux pas être heureux tant que je ne dis pas ce que je pense. J’ai besoin de guérir et, pour y parvenir, je dois révéler ce que j’ai vécu. Je voulais me suicider et je suis toujours traumatisé, déprimé et j’ai des pensées suicidaires », a-t-il commencé par écrire.

Le designer de 38 ans a expliqué qu’en 2014 une capture d’écran montrant un message raciste qu’il aurait supposément écrit avait fait le tour des réseaux sociaux. Chrissy Teigen, qui pensait que la capture était authentique, avait alors décidé de le blacklister avec une amie styliste, Monica Rose. « Quand j’ai contacté Chrissy Teigen pour lui dire que j’étais victime d’une cyber-diffamation vindicative et que tout ce qu’elle pensait que j’étais n’était pas vrai, elle m’a dit que ma carrière était terminée et que toutes les portes me seraient fermées à partir de là. Et wow, elle a été à la hauteur de ses paroles. Au cours des années suivantes, je décrochais des contrats pour être retiré à la dernière minute des projets sans explication. Je recevais régulièrement des SMS et des appels de nos amis et collègues communs me disant qu’elle et Monica Rose, une puissante styliste de la mode, avaient fait tout leur possible pour menacer les gens et les marques et que, s’ils étaient associés à moi de quelque manière que ce soit, elles ne travailleraient plus avec aucun d’entre eux », a-t-il dit.

Lire aussi > Chrissy Teigen révèle avoir été soutenue par Meghan Markle après sa fausse couche

Michael Costello a répété qu’il n’avait jamais envoyé de message raciste et que la capture incriminante, révélée fausse quelque temps plus tard, avait été retirée d’internet. Celle-ci aurait été photoshoppée à l’époque par un(e) ancien(ne) salarié(e) mécontent(e). « Chaque fois que j’ai supplié Chrissy Teigen ou Monica Rose de reconsidérer l’histoire avant de croire un faux récit (…), elles m’ont totalement ignoré. (…) Non seulement j’étais la cible de cyber-diffamation, mais j’étais également bloqué dans la vraie vie. J’ai énormément souffert ces dernières années et je suis resté silencieux parce qu’il n’y avait aucun moyen pour moi d’échapper à cela », a-t-il ajouté. « À la suite de ce que Chrissy Teigen m’a fait en 2014, je ne vais pas bien. Je n’irai peut-être jamais bien, mais aujourd’hui, je choisis de dire ma vérité. Je ne veux de mal à personne et je ne veux pas me battre avec qui que ce soit. Je veux juste que les gens se rendent compte que moi aussi je suis humain et que c’était le traitement le plus inhumain jamais subi par quelqu’un qui a vu ses décennies de travail acharné, ses années de construction d’une marque s’effondrer à cause d’une publication. Ces intimidatrices auraient pu me contacter à tout moment, mais elles ont refusé. Au lieu de cela, elles préféreraient de loin me voir souffrir et rire de ma disparition. À ce jour, je ne suis toujours pas en mesure de me remettre des années de traumatisme que j’ai vécues. Je ne vous demande pas de pitié. Je ne demande surtout pas la pitié de Chrissy Teigen, Monica Rose et de ceux qui ont cru aux faux récits qu’ils ont entendus à mon sujet. Je veux simplement me libérer », a-t-il conclu.

Michael Costello a suivi son message de captures montrant de vieux échanges de SMS avec Chrissy Teigen. « Chrissy… puis je t’appeler ? », « Non ! Je n’ai rien à te dire. Tu finiras par avoir ce que tu mérites », « Chrissy, je n’ai jamais utilisé le mot en N sur qui que ce soit. Ces fausses images ont été montées par un ancien salarié mécontent », « Bonne chance avec cette version. J’espère que cette histoire continuera d’impacter ta carrière déjà morte », « S’il te plaît contacte-moi au (numéro de téléphone). Je souffre de tout cela bien plus que tu ne l’imagines. Beaucoup de gens m’attaquent pour ça. C’est une histoire fausse mais ton commentaire ajoute plus d’huile sur le feu », « Tant mieux ! Les gens racistes comme toi méritent de souffrir et de mourir. Tu pourrais tout aussi bien être mort. Ta carrière est juste finie, tu verras ».

Chrissy Teigen n’a pas encore réagi au témoignage de Michael Costello.

CIM Internet