Paris Match Belgique

Britney Spears a révélé avoir été mise sous contraceptif malgré elle afin de l’empêcher d’avoir un enfant

britney spears

"Je veux juste reprendre le contrôle de ma vie, ça fait treize ans et ça suffit", exprime-t-elle. | © CauGuerin/ABACAPRESS.COM

People et royauté

L’événement était très attendu par ses fans. Ce mercredi 23 juin, Britney Spears a pris la parole devant le tribunal de Los Angeles au sujet de sa tutelle paternelle.

En effet, depuis 2008, la chanteuse ne dispose pas d’une pleine autonomie. Ce jour-là, la cour supérieur de Los Angeles avait mis en place un flux audio pour permettre aux journalistes et membres du mouvement #FreeBritney de suivre l’audience.

Lire aussi > Britney Spears évoque son futur artistique incertain

« Je veux juste reprendre le contrôle de ma vie, ça fait treize ans et ça suffit », exprime-t-elle. « J’ai menti, j’ai dit au monde entier que j’allais bien et que j’étais heureuse. C’est un mensonge. J’étais dans le déni. J’étais sous le choc. Je suis traumatisée. Fais semblant jusqu’à ce que ça arrive vraiment mais maintenant je vais vous dire la vérité ok ? Je ne suis pas heureuse, je ne dors pas, je suis tellement en colère, et je suis déprimée », a-t-elle enchaîné par rapport aux nombreuses images lunaires de bonheur qu’elle publiait sur les réseaux, et dont de nombreux fans arguaient qu’elles étaient montées de toute pièce par son père.

Un implant contraceptif pour l’empêcher d’avoir un enfant

La star de 39 ans déjà mère de deux fils, Sean (15 ans) et Jayden (14 ans) a également exprimé son désir d’avoir encore des enfants avec son compagnon actuel, Sam Asghari. « Je veux être capable me marier ou avoir un bébé. Ce n’est pas le cas avec la tutelle. J’ai un stérilet donc je ne peux pas tomber enceinte. Je veux enlever ce stérilet et essayer d’avoir un autre bébé mais cette équipe m’empêche d’aller chez le docteur pour le faire retirer parce qu’ils ne veulent pas que j’ai un enfant. Je suis fatiguée de me sentir seule. Je mérite les mêmes droits que n’importe qui d’avoir un enfant, une famille, ces choses et bien plus encore. Je mérite d’avoir une vie », a-t-elle révélé.

Jamie Spears, le père de Britney, a quant à lui déclaré dans un communiqué qu’il était « désolé de voir sa fille dans une telle souffrance, qu’il aimait sa fille et qu’elle lui manquait ». Le juge a indiqué que la demande de la chanteuse serait examiné à une date ultérieure.

CIM Internet