Paris Match Belgique

Charlène de Monaco : Cette grosse dispute avec Albert II qui expliquerait son absence continue

Albert et Charlène en 2020. | © David Niviere/ABACAPRESS.COM

People et royauté

Les noces d’étain du couple princier ont lieu le 1er juillet, mais la Princesse ne se déplacera pas.

10 ans de mariage et 12 000 kilomètres d’écart. C’était redouté, c’est désormais officiel : Charlène ne va pas rallier la Principauté pour ses 10 ans de mariage, dont la date tombe le jeudi 1er juillet prochain. Après une absence longue de plusieurs mois en Afrique du Sud, les retrouvailles monégasques et ô combien symboliques n’auront donc pas lieu.

« Proportions énormes »

« Cette année sera la première fois où je ne serai pas avec mon mari pour notre anniversaire en juillet, ce qui est difficile et cela m’attriste », a-t-elle déclaré dans un communiqué publié par sa fondation. « Albert et moi n’avions pas d’autre choix que de suivre les instructions de l’équipe médicale même si c’était extrêmement difficile », a-t-elle ajouté. Officiellement, l’ancienne nageuse de 43 ans est encore minée par une grave infection de la sphère ORL (oreille, nez, gorge, Ndrl) sur ses terres natales. Après plusieurs interventions, la maman de Jacques et Gabriella a dû repasser par la case médecin ce 23 juin et ne serait donc pas apte à voyager.

Lire aussi > Charlène de Monaco : Cette nouvelle absence qui pourrait rapidement devenir lourde de sens

En coulisses, autre son de cloche selon les informations de Voici. Une dispute serait à l’origine de cette absence prolongée. Le point de friction ?  Un énième enfant illégitime du prince Albert II, qui a déjà reconnu Jazmin Grace et Alexandre par le passé. « C’est en train de prendre des proportions énormes. Tout le monde commence à croire qu’elle ne rentrera pas », lit-on dans le magazine français. De son côté, le Palais monégasque a fait savoir qu’une mini-série de dix épisodes allait être diffusée pour marquer le 10e anniversaire de mariage du couple. De quoi calmer les rumeurs naissantes ?

 

CIM Internet