Paris Match Belgique

« Grosse », « mauvaise mère »… Les humiliations répétées que Jamie Spears a fait subir à sa fille

Jamie et Britney Spears. | © AFP

People et royauté

Une amie de la famille a livré un nouveau témoignage.

Surprise générale. Le 30 juin, une juge rejetait la demande de Britney Spears et maintenait son père Jamie en tant que tuteur. Un énorme revers pour la chanteuse de 39 ans, sous contrôle depuis 13 années. Si tout n’est pas joué, un nouveau témoignage vient mettre en lumière le rapport de force qui régit le clan Spears depuis plus d’une décennie.

« Je suis Britney Spears ! » 

Dans une enquête menée par le journaliste Ronan Farrow dans le New Yorker, une source a fait de fracassantes révélations. « Je suis Britney Spears ! », aurait martelé Jamie Spears à l’envi dès les débuts de la mise sous tutelle en 2008, s’enorgueillissant de son nouveau statut. « Tu es grosse. Papa va te mettre au régime et te trouver un coach, tu vas te remettre en forme », aurait-il tonné selon Jacqueline Butcher, amie de la famille et témoin de la scène. 

Lire aussi > Elon Musk publie un tweet énigmatique sur Britney Spears et affole la Toile

À l’époque, Jamie entend relancer la carrière de sa fille dans le show-business et n’aurait pas hésité à l’humilier pour y parvenir. « Il se collait à son visage – les postillons volaient – en lui disant qu’elle était une putain et une mauvaise mère », assure-t-elle dans le journal américain. « Déprimée » et « traumatisée », Britney Spears n’a toujours pas son avenir entre ses mains malgré un témoignage explosif au tribunal le 23 juin. 

CIM Internet