Paris Match Belgique

La scandaleuse rumeur sur le « vrai père » du prince Harry refait surface

Harry, Andrew et Edward. | © CHRIS JACKSON / various sources / AFP

People et royauté

L’ancien officier James Hewitt a eu une relation avec la princesse de Galles pendant cinq ans.

« Oui, je l’adorais. Oui, je l’aimais, mais j’ai été terriblement déçue. » En 1995, sur la BBC, Lady Diana reconnaissait avoir eu un amant alors que son mariage avec le prince Charles battait sévèrement de l’aile. L’homme en question ? James Hewitt, un fringant capitaine de la garde royale aussi à l’aise dans les dîners mondains que sur les terrains de polo. Un an plus tôt, celui qui fut officier de la cavalerie levait le voile sur leur liaison longue de cinq ans dans un livre sulfureux qui lui rapporta la somme rondelette de 3 millions de livres. Une trahison dont Diana aura du mal à se remettre.

Lire aussi > Le prince Charles dévoile sa surprenante playlist pour aller danser

Née dès les années 1980, une rumeur colle encore et toujours à la peau du prince Harry : cet homme serait son « véritable père ». Les montages qui entendent mettre en avant leur ressemblance physique fleurissent d’ailleurs régulièrement sur les réseaux sociaux. Cette fois, c’est à la télévision australienne qu’un humoriste a sous-entendu que Charles n’était pas le père biologique du duc de Sussex. « Deux célèbres roux se sont réunis cette semaine. Avec qui est le Prince Harry ? », s’est-on demandé dans le quizz de l’émission « Have You Been Paying Attention ? ». « Son vrai père », a lâché Ed Kavalee du tac au tac, provoquant une vague de malaise sur le plateau. En 2017, le désormais discret James Hewitt avait brisé le silence pour affirmer qu’il n’était pas le père d’Harry et enrayer la rumeur pour de bon. En vain.

CIM Internet